La fréquence Schumann

Selon quelques sources, toutes citées et se recoupant, la fréquence Schumann est de manière indiscutable en train d’augmenter de façon exponentielle.

Cet article a pour but d’expliquer ce qu’est la fréquence Schumann et surtout quels sont  les conséquences prévisibles de son évolution.

Avant d’entrer plus dans les détails, il semble opportun de rappeler ce qu’est l’ionosphère:

Partons maintenant de la définition la plus simple que j’ai trouvé, celle de Yann Lipnick (géobiologue et bioénergéticien français) dans « Connais-toi toi-même et tu connaîtras l’Univers et les Dieux ». J’ai fait des stages d’équilibrage énergétique et de géobiologie avec ce magnifique être humain. Ces stages m’ont permis non seulement de me « décrasser » mais aussi de mieux appréhender les insoupçonnées ressources et capacités dont tout être humain est pétri.

Je ne peux que recommander la participation à des séances, stages ou ateliers d’équilibrage énergétique, d’hypnose, de reiki, de Qi Gong, de yoga, etc… Ces pratiques de reconnexion au Soi sont importantes surtout à la période à laquelle nous vivons. Elles nous reconnectent à notre vraie Nature et sont dans bien des cas nécessaires et salutaires à notre quête commune du Bonheur et de la Vérité.

Voici ce que dit Yann Lipnick de la résonance Schumann:

La surface de la Terre forme, avec l’ionosphère, un gigantesque résonateur dont les fréquences de résonance varient en fonction du temps, au cours du jour et de la nuit. Cette fréquence est nommée résonance Schumann du nom du scientifique (Winfried Otto Schumann) qui l’a découverte dans les années 1950.

Elle est constituée d’impulsions voyageant tout autour du monde plusieurs fois par seconde entre la surface de la planète et l’ionosphère, envoyant des signaux de coordination à tous les êtres vivants.

C’est comme si la haute atmosphère était « vivante » (cela est d’ailleurs prouvé par le physicien Nassim Haramein) et qu’elle transmettait une sorte de conscience aux êtres vivants.

La résonance de Schumann est considérée par les géophysiciens comme le « battement de coeur de la Terre », ces signaux nous reliant au champ électromagnétique global.

Cette résonance participe à la régulation de notre horloge interne, agissant sur notre équilibre, le sommeil et les rêves, les états d’éveil, les sécrétions hormonales et notre concentration mentale. »

Il semble donc que cette résonance est agissante sur notre esprit et nos pensées. Voici deux articles qui expliquent les conséquences d’une augmentation des fréquences constituant cette résonance.

L’accélération de la résonance de Schumann pointe-t-elle vers l’éveil spirituel de l’humanité ?

Les anciens Rishis indiens disaient que 7,83 Hz était la fréquence de l’OM. Incidemment, c’est aussi le rythme de pulsation naturelle de la Terre mère, connu sous le nom de « Résonance de Schumann ». Selon Wikipédia, les résonances de Schumann sont un ensemble de résonances électromagnétiques à l’échelle plantaire, excitées par la foudre dans la cavité formée par la surface de la Terre et l’ionosphère.

schumann-aPendant de nombreuses années, cette fréquence de résonance a oscillé de manière stable à 7,83 Hz, avec seulement de légères variations. En juin 2014, cela a apparemment changé. Des moniteurs du système d’observation spatial de la Russie ont dénoté une hausse soudaine de l’activité à environ 8,5 Hz. Depuis, on a noté des journées où la résonance de Schumann accélérait jusqu’à 16,5 Hz. (Le graphique est généralement de couleur bleue avec un peu de vert, sans aucun blanc.) Au début, les observateurs russes ont cru que leur matériel était défectueux, mais ils ont appris plus tard que les données étaient exactes. Tout le monde s’est alors demandé ce qui pouvait bien causer ces pointes d’activités intermittentes.

Est-ce que la fréquence de la Terre accélère? 

Puisqu’on estime que la fréquence de Schumann est « en harmonie » avec les états alpha et thêta du cerveau humain, cette accélération explique peut-être pourquoi nous avons souvent l’impression que le temps s’est accéléré, et que les événements et les changements surviennent de plus en plus rapidement dans notre vie.

Ces résonances émergentes sont naturellement associées à l’activité cérébrale humaine. Ce qui signifie que nous changeons. Il y a de nombreuses années, j’ai reçu une formation en neuropsychologie; je me suis donc penchée sur ce que l’accélération de ces fréquences pourrait nous indiquer à l’égard du changement évolutif humain. Une fréquence de 7,83 Hz est un état alpha/thêta. Détendu, mais rêveur — une sorte d’état neutre au ralenti en attendant que quelque chose arrive. 

Schumann-b

Une fréquence de 8,5 à 16,5 Hz nous fait passer de l’état thêta vers un état alpha complet et plus détendu, et des fréquences bêta plus rapides et plus alertes commencent à se manifester. (Ceci est en corrélation avec un lent réveil cognitif.) Étant donné que la résonance de Schumann a fait des pointes soudaines entre 12 et 16,5 Hz (voir les zones blanches dans l’illustration), j’ai trouvé cela encore plus intéressant. Dans le domaine de la neuropsychologie, la plage de 12 à 15 Hz est appelée fréquence du rythme sensorimoteur (RSM). C’est l’état idéal de « calme éveillé ». Nos processus cognitifs sont plus clairs et plus précis, mais nous sommes toujours « en harmonie » ou « conscients ». En d’autres termes, la Terre mère est en train de changer sa fréquence vibratoire, et peut-être en est-il de même pour nous. Il s’agit peut-être d’un des nombreux signes que nous nous ÉVEILLONS.

Des rapports scientifiques indiquent que le champ magnétique de la Terre, qui peut affecter la résonance de Schumann, s’est affaibli lentement au cours des derniers 2000 ans, et plus encore au cours des dernières années. Personne ne sait vraiment pourquoi. Un vieux sage de l’Inde m’a dit que le champ magnétique de la Terre a été mis en place par les Anciens pour bloquer les souvenirs primordiaux de notre véritable héritage, afin que les âmes puissent faire l’expérience du libre arbitre sans être gênées par les souvenirs du passé. Il a affirmé que les changements dans le champ magnétique libèrent maintenant ces blocages mnémoniques, et que nous élevons notre conscience vers une plus grande vérité. Le voile se lève. Les œillères tombent. Si c’est le cas, cela soulève encore plus de questions fascinantes.

Quoi qu’il en soit, il est clair que cette accélération peut faire en sorte que vous vous sentiez plus fatigué, épuisé, étourdi, déprimé, et même un peu « bizarre » tandis que vous élevez vos propres fréquences pour être plus « en harmonie » avec la Nouvelle Terre. L’adaptation n’est pas toujours un processus facile, mais gardez à l’esprit que tout cela fait partie de votre propre ÉVEIL.

Sourcehttps://henrithibodeau.wordpress.com

Il s’agit ici de faire le point de manière scientifique. Néanmoins pour faire le lien avec la spiritualité ou la religion (à ne surtout pas confonde, les religions n’existent pas, elles sont toutes des spiritualités dogmatisées au service de la division de l’humanité au profit de l' »élite »…l’être humain est conçu pour être 100% libre de ses pensées ce qui le rend si créatif…mais là on sort du sujet), on peut dire qu’il s’agit d’ascension des consciences.

J’avoue m’y être moi-même perdu lorsque ma conscience s’est élevée sans jamais m’être intéressé à la spiritualité ni au fonctionnement du cerveau/coeur humain. Le mélange entre sciences, neurosciences, religion, spiritualité new age m’a fait patauger pendant de longs et pénibles mois avant que tout se clarifie enfin. Il n’est pas facile de construire un nouveau paradigme (ensemble des croyances accumulées pendant une vie) !

tore-energetique-humain         =                tore-energetique-de-la-terre

N’y étant pas préparé du tout mon « ancienne vie » n’a pas mis longtemps à exploser en mille morceaux…pour finalement déboucher sur une nouvelle en tout point plus exaltante et palpitante, à la recherche de qui je suis vraiment….L’aventure vaut vraiment la peine d’être vécue!

Encore faut-il avoir envie de tout remettre en question aidé peut-être par l’intuition que quelque chose dans ce monde ne tourne pas comme il le devrait….

Comme une horloge déréglée…comme en parle Alain Titeca sur le site La Presse Galactique.com:

Notre planète se comporte comme un immense circuit électrique. Il existe une sorte de cavité électromagnétique située entre la Terre et la dernière couche de l’ionosphère, à environ 55 kilomètres de distance de sa surface. Les propriétés résonantes de cette cavité magnétique terrestre furent découvertes par le physicien allemand W.O. Schumann entre 1952 et 1957, et ce sont elles qui permettent de mesurer la fréquence ou taux vibratoire moyen de notre planète.

La Résonance Schumann est présentée par les géophysiciens actuels comme le battement de cœur de la Terre. Elle était de 7,8 Hz depuis des milliers d’années. Mais à partir de 1980, cette fréquence s’est accélérée, d’abord lentement, puis de plus en plus vite à partir de 1997, au point d’atteindre aujourd’hui le niveau de 12 Hz.

L’accélération du taux vibratoire de notre planète fait que 24 heures de durée de vie correspondent en fait maintenant à seulement 16 heures réelles, en terme de temps terrestre. C’est comme si le temps s’était brutalement accéléré, emballé.

le-temps-se-raccourcit

Et notre temps va s’accélérer encore, à mesure que nous approcherons du « Point Zéro », qui correspond au renversement des pôles magnétiques. Car si 24 heures d’une journée représentent encore actuellement 16 heures effectives, l’écart va continuer à augmenter suivant une progression exponentielle, et au passage du Point Zéro, que certains situent à la fin de 2012, 24 heures d’avant 1980 correspondront alors à 0 heures effectives. Autrement dit, le temps terrestre, le temps de troisième dimension n’existera plus!

Les conséquences de ce phénomène semblent incalculables. Elles défient même toute imagination, puisqu’il ne s’agit ni plus ni moins que du basculement de la Terre et de l’ensemble de l’humanité dans une nouvelle dimension.

Continuons à propos des conséquences, avec cet article trouvé sur ke-du-bonheur.fr

L’accélération du temps a pour répercussion sur l’Être Humain une mutation de sa biologie, de ses perceptions sensorielles et de son champ d’énergie (les chakras). C’est l’émergence d’une nouvelle conscience lumineuse.
Actuellement la Terre atteint la fréquence de 12,9 hertz alors que le maximum est de 13 hertz (le point zéro)*. Pendant cette accélération nous mutons pour égaler cette fréquence intemporelle et lumineuse.
Cette mutation se vit par des sensations nouvelles, inconnues avant 1987, qui se manifestent sur quatre plans :

1. Le changement au niveau de l’ADN :
Douleurs physiques (nuque, omoplates, genoux, mâchoire), vertiges, pertes de mémoires, sueurs
nocturnes, insomnie, fatigue intense, reflux gastrique, etc.

2. Les organes sensoriels changent, de nouvelles perceptions apparaissent :
Les yeux picotent (sensations de grains de sable), les perceptions sont plus intérieures (télépathie, intuition).
Les oreilles bourdonnent, sifflent, impression d’acouphènes.
Le goût change, on ne peut plus manger certains aliments, la langue sécrète un goût de cuivre.
L’odorat évolue : perceptions d’émanations alors qu’il n’y a aucune fleur qui dégage son parfum dans les environs.

* Contradiction entre les 2 mesures mentionnées au début de l’article (celle 16,32 hz du 18/03/2015)  et ici à la fin (de 12,9 hz).

3. Le champ d’énergie change :
Rotation accélérée des quatre chakras supérieurs pour égaler la fréquence de la Terre formant ainsi un canal de lumière, le SOI LUMINEUX (sensations d’oppression au milieu de la poitrine, gorge sèche la nuit et picotements, pression au troisième œil, perception de lumières intérieures sous forme de faisceaux et couleurs diverses, lourdeur et picotements au sommet de la tête). La Lumière force le passage en décristallisant les sceaux magnétiques denses qui entourent les mémoires.

4. Le changement de conscience :
Vous vous écartez de plus en plus des personnes restées en 3D (vos fréquences plus subtiles ne peuvent plus résonner avec leur fréquence plus dense), vous recherchez le silence. Si vous le vivez ainsi, c’est que vous vous harmonisez aux changements vibratoires.
Ces changements vibratoires sont la fondation d’un monde nouveau basé sur l’Amour inconditionnel apportant, paix et joie durables.

J’avoue que c’est très exactement ce que je suis en train d’expérimenter….

Toutefois les conséquences ne se cantonnent pas à notre fonctionnement interne ou à un changement de la notion de temps. Comme déjà mentionné, cette notion est totalement influencée par le déplacement des pôles, comme l’explique cet article publié par la NASA. (2012: Magnetic Pole Reversal Happens All The (Geologic) Time 11.30.11)

La théorie du déplacement polaire prouvée. Le Canada Atlantique est le nouveau Pôle Nord

sc05

Des découvertes récentes par les meilleurs chercheurs de la NASA, prouvent que la théorie du renversement des pôles est vraie, et qu’elle est en train de se produire en ce moment même. Ils avancent que le pôle nord magnétique a en fait déjà changé de position. Il se trouve à présent dans l’Océan Atlantique entre le New Brunswick et l’Ile du Prince Edouard.

De précédentes théories autour des renversements polaires suggèrent qu’un évènement violent se produirait, soulevant des masses de terre et transformant la vie telle que nous la connaissons sur la planète. La NASA a suivi l’évolution du champ magnétique terrestre depuis un moment maintenant : les informations qu’ils communiquent montrent un déplacement graduel du nord magnétique. Ce qui, à son tour, va conduire la planète à se tourner lentement pour que le nord physique s’aligne avec le pôle magnétique.

sc04

Le processus pourrait prendre des siècles à s’accomplir et pourrait se faire de manière imperceptible, à part les quantités impressionnantes de chutes de neige et de la température dans des endroits que nous connaissons comme la région atlantique canadienne. Cette région pourrait connaître des chutes de neige record ainsi que des tempêtes extrêmes.

La NASA suggère à tous les habitants de cette région d’évacuer vers l’ouest, vers des climats plus chauds. En effet, la côte ouest connaît des températures record pour cette époque de l’année, suggérant qu’elle occupe une situation plus méridionale qu’avant le glissement polaire. Vancouver pourrait possiblement remplacer Los Angeles par rapport à la position du pôle magnétique.

Les scientifiques ont compris que le champ magnétique de la Terre a renversé sa polarité plusieurs fois au cours des millénaires; En d’autres termes, si vous étiez en vie il y a environ 800.000 ans, et faisiez face à ce que nous appelons le nord avec une boussole à la main, l’aiguille aurait pointé vers le sud. Ceci est dû au fait qu’un compas est calibré en s’ajustant sur les pôles terrestres. Les indications N-S d’une boussole aurait 180 degrés d’erreur si la polarité actuelle du champ magnétique terrestre se renversait. De nombreux théoriciens du « doomsday » (scénario catastrophe) ont essayé de prendre ce fait géologique pour en faire un instrument de destruction de la Terre. Mais y aurait-il des effets dramatiques ? La réponse donnée par les observations géologiques et les fossiles dont nous disposons concernant les centaines de renversements des pôles magnétiques passés, semblent être un ‘non’.

Les renversements sont la règle, et non l’exception. La Terre a établi au cours des 20 millions d’années passées, un modèle de renversement des pôles se produisant tous les 200.000 à 300.000 ans, bien que le temps écoulé depuis le dernier renversement ait été au moins deux fois aussi long. Un renversement se produit sur des centaines ou des milliers d’années, et n’est pas vraiment un grand basculement net. Les champs magnétiques se transforment, et se repoussent et s’attirent l’un l’autre, avec des pôles multiples émergeant à des latitudes bizarres au cours du processus. Les scientifiques estiment que des renversements se sont produit au moins des centaines de fois au cours des trois milliards d’années passées. Et tandis que les renversements se sont produit plus fréquemment « récemment », lorsque les dinosaures foulaient la Terre, un renversement avait plus de chance de se produire tous les millions d’années environ.

Les échantillons de sédiments prélevés sur les planchers océaniques renseignent les scientifiques au sujet des renversements polaires, en fournissant un lien direct entre l’activité du champ magnétique et les observations fossiles. Le champ magnétique de la Terre détermine la magnétisation de la lave telle que disposé sur le plancher océanique des deux côtés de la Dorsale Atlantique, là où les plaques continentales de l’Amérique du Nord et de l’Europe sont en train de s’écarter. Quand la lave se solidifie, cela laisse une empreinte de l’orientation passée des champs magnétiques, un peu comme un magnétophone enregistre un son. La dernière fois où les pôles de la Terre se sont inversés en un renversement majeur c’était il y a environ 180.000 ans, lors de ce que les scientifiques appellent le renversement Brunhes-Matuyama. L’enregistrement fossile n’indique aucun changement radical dans la flore ou la faune. Les échantillons sédimentaires des profondeurs océaniques de cette période n’indiquent pas non plus de changement dans l’activité glaciaire, sur la base du nombre d’isotopes d’oxygène dans les échantillons. C’est une preuve de plus qu’un renversement polaire n’affecterait pas l’axe de rotation de la Terre, dans la mesure où l’axe de rotation terrestre a un effet significatif sur le climat et la glaciation et tout changement aurait été manifeste dans l’échantillon de glace.

Diagramme schématique de l’intérieur et du mouvement du pôle magnétique de la Terre entre 1900 et 1996.

La polarité de la Terre n’est pas constante. A l’inverse d’un aimant en barre classique ou des aimants décoratifs sur votre frigo, la matière qui gouverne le champ magnétique terrestre se déplace. Les géophysiciens sont sûrs que la raison pour laquelle la Terre a un champ magnétique est que son noyau solide en fer est entouré d’un océan de métal liquide. Ce processus peut être modélisé par des superordinateurs. Notre planète est, sans hyperbole, une planète dynamique. Le flux de fer liquide dans le noyau terrestre crée des courants électriques, qui à leur tour créent le champ magnétique. Ainsi, tandis que des parties du noyau externe de la Terre sont trop profondes pour que les scientifiques les mesurent directement, nous pouvons déduire les mouvements du noyau en observant les changements du champ magnétique. Le pôle nord magnétique s’est déplacé lentement vers le nord – de plus de 600 miles (1 100 km) – depuis le début du XIXème siècle, quand les explorateurs l’ont localisé avec précision pour la première fois. Il se déplace plus rapidement à présent, les scientifiques estimant que le pôle se déplace vers le nord d’environ 40 miles par an, par rapport à environ 10 miles par an au début du XXème siècle.

Une autre hypothèse apocalyptique au sujet d’un renversement géomagnétique met en avant des craintes par rapport à l’activité solaire qui nous parvient, Cette hypothèse suppose à tort qu’un renversement des pôles laisserait la Terre sans champ magnétique pour nous protéger des tempêtes solaires et des éjections de masse coronale du soleil. Mais, tandis que le champ magnétique de la Terre peut en effet s’affaiblir ou se renforcer selon les périodes, il n’y a aucune indication laissant supposer qu’il ait totalement disparu à un moment donné. Un champ affaibli pourrait certes conduire à une augmentation de la radiation solaire sur Terre – de même qu’à un magnifique spectacle d’aurores boréales à de faibles latitudes *mais rien de mortel. De plus, même avec un champ magnétique affaibli, l’atmosphère épaisse de la Terre offre également une protection contre les particules solaires entrantes.

sc02

La science montre que le renversement magnétique des pôles, en termes d’échelles temporelles, est un événement commun qui se produit graduellement sur des millénaires. Si les conditions provoquant les renversements des pôles ne sont pas entièrement prédictibles – le mouvement du pôle nord pourrait changer légèrement de direction, par exemple – il n’y a rien eu au cours des millions d’années géologiques passées qui permette de suggérer que l’un quelconque des scénarios catastrophe pour 2012 lié à un renversement des pôles, soit à prendre au sérieux. Un renversement pourrait toutefois, être une bonne source de profit pour les fabricants de boussoles. »

* De magnifiques aurores boréales visibles en France le 17 mars 2015 confirment, contrairement à ce qui a été dit sur la violence de la tempête solaire, l’affaiblissement du champ magnétique terrestre. Image prise en Bretagne. Crédit : http://www.cieletespace.fr/files/image_du_jour/Aurore%20Bretage_1600.jpg

(trouvé sur: stopmensonges )

En souhaitant avoir pu contribué à faire mieux connaître la résonance Schumann et les conséquences de son accélération/augmentation, je vous encourage à poursuivre vos recherches et faire part de vos commentaires ou questions    I C I   .

Que le meilleur de votre passé soit le pire de votre avenir et forme de merveilleux moments présents.

Pierre

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Advertisements

4 réflexions sur “La fréquence Schumann

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s