La première méditation : comment faire ?

La méditation c’est laisser libre-court à ses pensées et les observer.

La méditation n’est pas, comme on pourrait le croire, une maîtrise du corps et de la pensée.Elle n’est pas non plus un outil de contrôle de la respiration. Votre corps doit être immobile, sain lors de la pratique, et dépourvu de toute contraction physique. La finesse du sentiment et l’ouverture de l’esprit doivent être aiguisées et maintenues. L’éternel bavardage de votre mental avec ses troubles doit prendre fin.

Que dois-je faire pour ma première méditation ?

Comment pratiquer la méditation ?

Une fois en position et détendu(e), il faut se préparer à faire une introspection. Ce n’est pas sur votre organisme que vous allez travailler, mais sur votre mental qui s’accompagne de préjugés, rejets, oppositions et égocentrisme (cliquez ici si vous souhaitez lire notre article sur le mental). La pratique de la méditation est importante car, quand l’esprit devient sain, vigoureux, vivace, alors vos sentiments seront intensifiés, et vous aurez une sensitivité au-delà de vos habitudes (vous pourrez, pour certains, devenir sensibles au champ vibratoire).

Durant la méditation, une simple concentration peut rétrécir votre pensée, la limiter et la rendre éfritable. La concentration surviendra donc naturellement à partir du moment où vous prenez conscience du cheminement de vos pensées (à quel moment se créée-t-elle et à quel moment elle aboutie, dans quelles conditions…). Vous pourrez, au cours de votre séance, ressentir un sentiment d’amour. Mais attention, il ne faut pas confondre ce sentiment avec la pensée, vous pouvez lire un article à ce sujet qui vous indiquera pourquoi. La prise de conscience ne doit pas venir de vous, du penseur. Cela ne sert à rien de vouloir maintenir ou rejetter vos pensées. Votre conscience fera le travail nécessaire sans que vous ayez besoin de le solliciter, sans aucun effort.

Je détecte beaucoup de pensées durant ma méditation

La source des pensées et son cheminement pour la prise de conscience

C’est tout à fait normal. Et c’est déjà bien que vous le remarquiez. En effet, la pensée détruit le sentiment. La pensée ne peut susciter que l’envie, le désir, et le plaisir. Dans cette poursuite futile, l’amour est écarté. Il s’agit donc effectivement d’un piège que de vouloir suivre vos pensées. La pensée, matérielle, est incapable de rechercher ce qui se trouve au-delà du temps, car elle se base uniquement sur votre mémoire et votre expérience de la vie. Cette mémoire fait toujours référence aux évènements du passé, et donc à ce qui n’est plus, ce qui est mort.

Lorsque vous prenez conscience de toutes ces choses, alors l’attention, la lucidité va naître. Elle n’est pas le résultat de l’inattention, qui a guidé en vous toutes ces habitudes que vous avez. L’inattention ne peut subir de changement, elle a simplement diluée l’intensité de vos sentiments. C’est la prise de conscience, durant votre méditation, qui suscitera le mieux votre capacité de concentration, d’attention.

Pour résumé, c’est la visualisation de tout ce processus, qui peut paraître compliqué, qui est la méditation. L’ordre peut se substituer à la confusion au début, mais n’y prêter guère plus d’intérêt. C’est avec une pratique assidue que de l’ordre surgira l’action. L’ordre naît véritablement d’un esprit qui n’est ni encombré par le plan matériel, ni par la pensée.

Quand vous devenez calme, lucide et silencieux, une chose étonnante se produit. Le vide se créé, le vide entre dans l’ordre.


( source:  J. Bodhisattva, vie-zen )

Publicités

2 réflexions sur “La première méditation : comment faire ?

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s