Evolution: de l’esprit rationnel à la pensée intuitive

Je ne trouve jamais les mots pour exprimer à quel point nous vivons une période en tous points merveilleuse…

Comment serait-il possible de le faire par quelques phrases à l’emporte-pièce ce qu’est l’évolution humaine ?

Ca ne l’est pas. Néanmoins je vais ci-dessous relever maladroitement ce défi du point de vue qui est le mien actuellement, ce qui d’emblée suppose que la « réalité » est évolutive. Qui n’a jamais changé d’opinion suite à une prise d’information qui ne figurait pas dans son champ de conscience ( = son paradigme) ?

Dans un but de concision, les thématiques ne sont pas développées mais renvoient à des articles authentifiés par le « discernement collectif », à savoir un ensemble informatif partagé via internet par de millions de personnes à travers le monde. Chacun possède un point de vue qui lui est propre puisque fondé sur son vécu, néanmoins l’humanité vit de nombreuses réalités qui lui sont communes (exemple: chacun a sa propre perception d’un serpent (peur, fascination, agressivité, beauté, laideur, etc…) mais tout le monde est d’accord sur le fait qu’il rampe et qu’il a le sang froid.)

C’est donc sur les notions que je perçois comme communes qu’est fondé cet article. Pas pour tout le monde bien sûr… Mais ce qui n’est pas (encore) perceptible signifie-t-il inéluctablement sa non-existence ? Il semble que l’humilité face à la connaissance soit de rigueur à partir du moment ou le programme « naissance-éducation-études-travail-retraite-mort » semble quelque peu léger à celles et ceux dont l’intuition les conduit à penser que la vie est bien plus enthousiasmante que ça.

Ces précisions faites, essayons maintenant d’observer d’un point de vue plus élevé, un peu comme si on maintient enfoncée la touche « – » sur google earth… Vous y êtes ?  Parfait. Vous avez désormais une vue d’ensemble qui va vous permettre d’appréhender la « réalité » sous un autre angle que celui de votre compte en banque, vos obligations familiales et professionnelles, vos insatisfactions à répétition ou vos conflits de voisinage. Car d’évidence ce n’est pas ça la vie…

Ou plutôt si. C’est exactement la vie telle que les tenants du système souhaitent que nous le percevions. Pour eux, que nous mourions après avoir dépensé les fruits de notre âpre labeur sans jamais nous être posé de question sur la finalité de tout ça est très exactement la définition de la vie telle qu’elle nous a été inculquée de force via de très nombreux programmes de manipulation mentale. Les recherches sur le comportement humain et notamment son instinct grégaire existent depuis au moins la fin du XIXe siècle. Imaginez une minute la somme de connaissances accumulées dans ce domaine depuis lors…

Connaissons-nous le fonctionnement de notre cerveau ? Eux le connaissent et bien plus encore… Quelques recherches sur les neurosciences, la bioénergétique, l’hypnose, l’électromagnétisme, l’énergie libre et peut-être pour commencer sur les techniques de manipulation de masse auront tôt fait d’immiscer un doute quant à la croyance ( = l’illusion ) que nos élites ont organisé le système pour le bien du plus grand nombre.

De ce point de vue c’est donc notre paresse et notre ignorance qui nous a conduit en esclavage. Ne le prenez pas personnellement, nous sommes 7 milliards dans le même cas!

Toutefois l’accès à la connaissance n’est désormais plus l’exclusivité du sommet de la hiérarchie négative puisque l’information est partagée gratuitement en tout temps et tout lieu via internet. Comme beaucoup se plaisent à le dire, l’ignorance est aujourd’hui un choix. Un choix crucial mais un peu vicié quand même puisque nous savons que l’esprit humain est réfractaire au changement. Plus particulièrement la partie reptilienne du cerveau (elle est nommée ainsi, rien à voir avec les êtres reptiliens dont il sera question plus tard…) qui est le siège de l’instinct primaire, d’une partie de l’inconscient ( ou subconscient peu importe les mots…). En résumé, le cerveau reptilien fonctionne ainsi: la seule chose dont il est certain est que nous sommes en vie. Tout changement entraînera une peur liée à la peur de la mort (la mort physique car nous savons désormais que l’esprit est éternel et se réincarne…éternellement !). Cette aversion au changement lié à ce faux programme de mort est l’apanage de l’ego/matière/3D et représente le plus grand frein à l’évolution de la race humaine.

cerveau-2

Sans entrer profondément dans les implications métaphysiques de l’absence de mort, notons simplement que cette prise de conscience a également une grande incidence sur le concept de temps. Il est peu commode dans notre société de « rentabilité » d’imaginer disposer d’un temps infini pour faire tout ce qui nous vient à l’esprit parce-que nous avons été programmés contre-nature à croire que tout va s’arrêter une fois que notre coeur aura cessé de battre. Il n’y a rien de plus faux !

L’hypnose régressive permet d’emmener tout humain ouvert d’esprit dans ses vies antérieures. Par soucis de limpidité, je précise que l’ouverture d’esprit n’est ni une qualité ni un défaut ni encore moins un jugement. C’est un état de conscience à un moment donné. Comme déjà évoqué plus haut l’état de conscience évolue au gré des informations. Il est possible d’en être plus ou moins gourmand (= curiosité) et par conséquent développer sa conscience plus ou moins rapidement en se posant plus ou moins de questions sur la nature de l’Univers et ses lois. La physique quantique ainsi que les récents travaux sur l’univers photonique permet de les entrevoir…

Lois dont aucune ne figure dans les nombreux codes inventés par l’Homme pour le soumettre… Je n’ai pas envie d’entrer dans le thème des sociétés secrètes, ni même de les citer, car j’ai beaucoup écrit à ce sujet et d’autres aussi. Disons pour rester positif qu’elles ont été très utiles pour nous transmettre « à la dure » l’essence de notre vraie nature et qu’elles sont désormais aussi anachroniques qu’inutiles. Adieu Mesdames et Messieurs et bonne évolution à vous également !

A vous ainsi qu’à votre hiérarchie car comme nous en avons toujours eu l’intuition, il se trouve que nos élites, occultes ou pas, se sont partagé notre gâteau avec des civilisations négatives qui ne sont pas humaines. Nous arrivons comme promis à nos fameux reptiliens.

L’objet ici n’est pas d’essayer de convaincre qui que ce soit de leur existence et de leur présence parmi nous sur Terre depuis des centaines de milliers d’années ni de leur rôle majeur dans l’évolution génétique humaine. Ce n’est pas parce-qu’on n’a pas vu ou qu’on ne connait pas que cela n’existe pas: la face cachée de la lune, le magnétisme ou les atomes ne sont pas visibles et pourtant tout le monde sait qu’ils existent néanmoins.

Bref. Je me suis toujours posé la question de savoir qui tire les ficelles de notre monde illusoire et à partir d’une certaine reconnexion au Soi, les réponses arrivent. Comme beaucoup par synchronicité.

Ainsi au-delà de nos élites humaines occultes, trouve-t-on les petits gris, puis les grands gris, puis les sauriens (dont font partie les reptiliens), les dracos, les archontes et enfin l’intelligence artificielle aussi nommée le démiurge. L’ensemble de ce petit monde éminemment négatif dans le sens où il se nourrit de nos basses énergies (peur, souffrance, haine,…) constitue la cabale.

Touchant là au point le plus bas, il est pertinent de se demander en quoi la période actuelle est si merveilleuse comme mentionné au début de cet article. On ne peut nier qu’à première vue l’écrasante majorité des points de repère sociétaux traditionnels dysfonctionnent, c’est un euphémisme. La trahison et le mensonge sont visibles dans tous les domaines: politique, économique, spirituel (religions), éducatif, environnemental, nutritionnel, médical, énergétique, mode de transport et, last but no least, relationnel.

Est-ce un signe que tout va mal ou est-ce le contraire qui est conforme à la réalité ? Comme toujours poser la question c’est y répondre. Notre civilisation telle qu’on l’a toujours conçue arrive en ces temps apparemment troublés à son point culminant au cours desquels les énergies atteignent leur paroxysme en matière de contraste. Nul besoin d’être medium pour se douter qu’après le passage d’un point culminant intervient une autre ligne de réalité. Bien que le plan universel soit le même pour tout ce qui y vit, à savoir l’ascension vers des niveaux de conscience toujours plus élevés, conformément à la Loi de UN (aussi ici au complet et en vidéo),  il n’en demeure pas moins que les agendas des différentes races et êtres énergétiques ne sont pas les mêmes.

Autrement dit tout le monde va au même « endroit » mais chaque Un à son rythme et par des chemins différents, ce qui provoque une bousculade. Une bousculade accentuée par le passage du système solaire dans la ceinture de tachyons de notre galaxie, élevant la fréquence de Schumann de la Terre et de tout ce qui y vit.

Un tel faisceau de phénomènes n’a jamais eu lieu depuis l’explosion de Tiamat et la naissance de la Terre il y a un peu moins de 4 milliards d’années.

Reprenons à présent notre curseur de google earth en maintenant la touche « + » enfoncée…Histoire de revenir sur le plancher des vaches après ce petit voyage donnant un aperçu bien maigre des sommes inouïes de connaissance à côté desquelles l’Homme a évolué jusque là mais auxquelles il a désormais accès.

Pour conclure cet article voici un passage du livre fort bien inspiré de Frédéric Laloux « Reinventing Organizations » traitant de notre évolution:

« Qu’est-ce qui fait qu’une personne va s’ouvrir à un stade de conscience plus tardif ou plus complexe? Les études montrent que ce qui déclenche la croissance Verticale est la confrontation avec un défi vital auquel la vision du monde en cours ne permet pas d’apporter de réponse. Confrontés à ce genre de défi, nous avons le choix: ou bien nous accédons à un point de vue plus riche permettant d’apporter une solution à notre problème, ou bien nous essayons de nier le problème, nous accrochant parfois encore plus fortement à notre vision actuelle du monde, voire même régressant vers la simplicité rassurante d’une vision antérieure. D’un point de vue cognitif, psychologique et moral, le passage à un stade nouveau est une performance remarquable. Il requiert le courage de lâcher les vieilles certitudes et de mettre à l’épreuve une nouvelle vision du monde. (…). Accéder à une nouvelle forme de conscience constitue toujours un processus hautement personnel. On ne peut y contraindre personne (…). Il est seulement possible de créer des environnements qui invitent à grandir et à passer au stade suivant. Au contact d’autres personnes qui ont une vision plus complexe du monde et dans un environnement qui offre suffisamment de sécurité pour oser explorer ses conflits intérieurs, on a beaucoup plus de chance de franchir le pas. »

« La pensée intuitive est un don sacré et l’esprit rationnel est un bon serviteur. Nous avons créé une société qui honore le serviteur et qui a oublié le don. » (Albert Einstein)

Bonne évolution à toutes et à tous, dans cette incarnation ou dans une autre ultérieure, qui nous unissant dans un monde d’une beauté indescriptible qui met notre véritable nature créatrice, sociale et évolutive à la place de droit inaliénable et éternel .


Ûhxnûé

 

 

 

 

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s