Les humains « bizarres » sauveront le monde !

Les « bizarres », ce sont les humains étranges qui sont officiellement niés, totalement ignorés, présentement inconnus ou qui croient en une réalité si excentrique que nous  n’avons même pas commencé à l’imaginer encore.
Pour nous, les bizarres, il est étrange de se promener sur cette planète, surtout ces jours-ci. C’est étrange parce que pour la première fois, dans la plupart de nos vies en tant que bizarres, nous nous sentons comme les «normaux». C’est-à-dire que nous sommes ceux qui se sentent ancrés, soutenus et connectés à la réalité.
Ce n’est pas notre état d’être habituel.
Pendant presque toute notre vie, nous nous sommes sentis étrangers, nous nous sommes sentis si loin de la « normalité » qu’il nous était très difficile de faire contact avec la réalité partagée par l’humanité. Nous travaillons vraiment à la frontière très troublante de la réalité consensuelle collective. Cela s’est avéré être un endroit dangereux, surtout au cours de ce dernier siècle. L’univers et le karma personnel ont fait dériver beaucoup trop loin, un bon nombre de personnes et elles n’en sont jamais revenues.
Nous traversons encore des conditions difficiles, donc nous n’avons pas le temps de statufier, il suffit simplement d’en prendre note et de continuer le travail.
L’univers insiste sur ce point.
Il fournit un problème stimulant contre lequel nous pouvons former nos esprits, forger nos volontés et révéler notre caractère. Il fournit également tous les bizarres nécessaires pour faire le travail.
En passant, s’il vous plaît, notez que ceux d’entre nous qui font partie des bizarres, l’avons certainement choisi à un moment donné … c’est-à-dire, que nous nous sommes personnellement engagés envers cette marginalité. Mais nous ne l’avons accepté qu’après  des années de luttes et de difficultés, à tenter de se réconcilier avec la réalité collective partagée. La bizarrerie n’est pas le choix de ceux qui ont un choix, mais c’est pour ceux qui n’ont pas le choix. Les bizarres comprendront ce que je veux dire ici.
Toutes les luttes, toutes les souffrances, même celles qui sont niées par les autres, ont de la valeur pour ceux qui en souffrent mais, qui grandissent grâce à elles. Le but de cette dissertation n’est pas de louer nos souffrances, individuellement ou collectivement, mais plutôt de nous concentrer sur le nouvel appel de l’univers.
L’univers nous fournit à tous, exactement ce qui est nécessaire dans cette vie. À tous les niveaux, individuellement et collectivement, l’univers définit les tâches, mais fournit également TOUS les outils nécessaires à leur réussite. Cela nous inclut, tous les humains bizarres, créés par l’univers, en ce moment précis. Si vous faites partie des bizarres, vous comprendrez cela. Nous sommes ici, maintenant, parce que nous sommes nécessaires.
L’univers est comme ça. Il fournit un problème stimulant contre lequel nous pouvons former nos esprits, forger nos volontés et révéler notre caractère. Il fournit également tous les bizarres nécessaires pour faire le travail.
Donc, nous sommes ici … nous devrons faire un grand nettoyage,  après les 150 dernières années de guerres subtiles et d’occupation. L’économie mondiale est bousillée, chaque partie de la planète qui pourrait éventuellement être couverte de dettes, l’est actuellement. Tout a été tenté, mais tout a échoué parce que le système lui-même est basé sur des mensonges si profonds qu’il faut des années de travail pour en comprendre, un tant soit peu, toute la portée. Notre monde a été exploité par un système bancaire incapable de se soutenir lui-même, mais certainement capable de nous tuer, alors qu’il se débat dans l’agonie. Le système bancaire a tout avalé : la politique, les militaires, le divertissement, l’éducation, la santé, et même l’état de bien-être de la planète elle-même.
Aucun système humain de la Terre n’est demeuré pur.
Nous avons essayé toutes les approches offertes par les banquiers, les avocats, les médecins et les professeurs. Toutes ont échoué.
Les « endormis », comme on les appelle dans le monde des bizarres, c’est-à-dire la majorité de l’humanité, se réveillent et ce n’est pas étonnant. Maintenant, alors qu’ils se retournent dans leur sommeil, cela crée du chaos dans les stratégies planifiées des élites, la plus grande masse de l’humanité se réveille précisément, parce que les choses sont tellement bousillées, que leur paisible sommeil n’est plus possible. Les différents corps de l’humanité sont malades. Le corps social, le corps alimentaire, le corps politique … tous souffrent de la maladie qui a été trop longtemps en place, provoquant la révolte des corps.
Une humanité saine, capable de faire face à un futur incertain, n’est possible qu’avec une vision ancrée de la réalité.
Tous les problèmes qui affligent notre monde peuvent maintenant être résolus. L’univers fournit tout ce dont nous avons besoin, pour chacun des défis qu’il présente. Le problème auquel nous sommes tous confrontés, en tant qu’humains, individuellement et collectivement, c’est notre perception de l’endroit où nous sommes, du défi du moment et de la sélection des outils disponibles.
Nos problèmes immédiats doivent être compris au niveau approprié, pour qu’une solution se présente. Bien sûr, c’est plus facile à dire qu’à faire. Comme nous le savons, les «normaux» n’ont pas été en mesure de trouver des solutions à partir de leur vision de la réalité. Nous avons essayé toutes les approches offertes par les banquiers, les avocats, les médecins et les professeurs. Toutes ont échoué. Cela est évident, sinon nous ne serions pas confrontés à la masse collective des problèmes bancaires, politiques, médicaux, environnementaux, militaires et existentiels auxquels nous sommes confrontés.
Les « bizarres » reconnaissent que nous sommes où nous sommes, justement à cause du chemin que nous avons pris pour y arriver. Nous savons que les normaux n’accepteront jamais les solutions bizarres offertes par l’univers, sauf si les circonstances les plus difficiles démontrent que tout le reste a échoué. Une grande partie de ceci est dû à leur vision de la réalité, et une partie est lié au renoncement à faire envers le pouvoir  présumé personnel  sur la vie, qui se fait lorsqu’on réalise que nous devons nager dans le bizarre et que nous devons lâcher délibérément le rivage.
Nous en sommes donc là maintenant.
Les crises abondent, les conflits s’intensifient, le climat change, les banques échoueront, les gens mourront de faim, forçant tous les humains à se retourner contre les humains à cause de leur frustration de ne pas voir le chemin à suivre.
Nous, les bizarres, nous pouvons voir cette progression. Il y a maintenant suffisamment d’endormis qui se sont rendu compte de ce qui se développe, qui se sont retournés dans leur sommeil et qui ont écrasé les buts de l’élite globaliste (la Cabale).
Le monde des bizarres a vu tout cela venir, tout en travaillant ardemment pour faire dévier le gros rocher loin du village. Toutes nos années de travail n’ont pas pu nous  empêchés d’être ici maintenant, mais cela n’a pas été vain. L’univers forme et endurcit ses guerriers pour les batailles à venir. Cela nous a laissé des cicatrices, petites et grandes, afin que nous puissions absorber plus facilement les coups à venir, pour que nous puissions récupérer plus facilement et que nous puissions répondre mieux à ces coups. Nous avons été cicatrisés, brûlés, battus et martelés par des années d’abus de l’univers.
Pourtant nous sommes encore là.
L’univers a un but pour tout ce qui a été créé. Toute personne affirmant que l’univers crée des choses inutiles, sous n’importe quelle forme, ne fait que confirmer sa propre vision rétrécie de la réalité et l’étroitesse de sa conscience. L’univers a un but pour nous tous.
L’univers fera en sorte que les bizarres sauveront le monde.
Nous savons comment restaurer une économie mondiale saine, qui peut être soutenue pendant des siècles. Nous savons comment faire face aux changements affectant toutes les planètes et le soleil. Nous savons comment coopérer avec la Terre dans sa croissance. Nous savons rétablir la santé et la vitalité des corps de l’humanité. Nous savons comment éduquer les humains pour pouvoir regarder l’univers, dans toute sa splendeur et sa terreur sans aucune crainte.
Nous savons comment concevoir une réalité durable.
Si vous faites partie des bizarres, préparez-vous, vous serez très occupés durant les prochaines années.
La réalité consensuelle est en train de mourir. Même les endormis démontrent qu’ils savent que nous avons besoin d’une nouvelle réalité. La rupture de l’ancien est toujours une période de luttes et de difficultés, mais sans une vision de la réalité future, cela peut aussi être fatal pour une civilisation.
De nouveaux secrets seront révélés bientôt et le prouveront.
Sans une compréhension collective de ce que nous allons faire, nous n’atteindrons pas notre objectif. La vision collective du globalisme, qui nous été ingurgitée depuis ces dernières 100 années, se meurt. Comme l’ont fait les nombreuses autres civilisations qui ont atteint ce même point de dysfonctionnement ici sur cette planète. Ces civilisations sont toutes disparues, par ignorance de leurs « personnes bizarres » et maintenant nous trébuchons sur leurs ruines.
L’univers ne fait pas de choses inutiles. Cela inclut toutes les personnes bizarres de ce monde. L’univers a créé les bizarres précisément parce qu’ils sont nécessaires. Si vous faites partie des bizarres, préparez-vous, vous serez très occupés durant les prochaines années.
Oui, nous connaissons vraiment les solutions élégantes à nos problèmes collectifs. Il suffit de demander à votre voisin bizarre humain. Attention, certains d’entre nous mordent, mais si vous ne nous frappez pas, nous répondrons poliment, et avec des solutions pratiques, fournies par l’univers, des solutions que vous étiez incapables de voir, jusqu’à ce que nous les indiquions. Ce n’est pas votre faute, vous ne pouviez pas les voir. L’univers ne vous a pas créé de cette façon, et même pour nous, les bizarres, il nous a fallu des années de travail, parfois des décennies, pour discerner les trésors bizarres, dans le tas d’obscures conneries, amassées là par l’agonie des réalités mourantes de l’ancien consensus.
Vous faites partie des bizarres ?


Texte de Colaborama
Source : prepareforchange

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s