Procès en appel de René Forney

palais-grenoble-2
palais de justice de Grenoble…

Le mercredi 8 février 2017 a eu lieu dès 14h30 dans le très bucolique et très humain palais de justice de Grenoble le procès en appel du lanceur d’alerte René Forney, toujours incarcéré à ce jour pour outrage à magistrat.

Le résumé de l’affaire

Ce dernier tente depuis presque une vingtaine d’années de faire valoir ses droits concernant la spoliation de ses biens et revenus suite à son divorce  survenu en 1998. L’affaire est complexe et semble mettre à jour réseaux, ententes inavouables et couvertures diverses entre les intervenants du dossier qui de fait, n’avance pas.

palais-grenoble-4
une sensation de bien-être…

Certain au début de son affaire que la justice rétablirait ce qui peut se concevoir comme étant un cas isolé de dysfonctionnement, René Forney accumule des informations concernant son dossier et se rend compte petit à petit que tel ne pourrait en fait pas être le cas. La liste des « coïncidences », des disparition de documents et autres refus d’entendre certains témoins dans le dossier est longue comme le bras et est consignée sur le site internet http://www.trafic-justice.com , de manière pêle-mêle il est vrai…

Ses recherches le conduisent donc à envisager sérieusement que son cas n’est pas isolé et il se met à recenser les dysfonctionnements judiciaires portés à sa connaissance sur le territoire français. Il consigne environ 7000 cas (!) sur un autre site internet http://www.jppp.eu/.

palais-grenoble-1
un cadre proche de la nature…

Selon ses termes, il a une nouvelle profession: éboueur de la justice. Animé par une profonde soif d’équité, il entreprend de diffuser par tous les moyens à sa disposition ce qui semble constituer une corruption généralisée du système …judiciaire en l’occurrence.

Au bout de longues années de recherches et de multiples recoupements, René Forney se forge d’inébranlables certitudes. Ce système est noyauté et contrôlé par un ensemble de personnes ayant tout pouvoir sur les citoyens, se permettant tous les excès et se protégeant entre eux lorsqu’un de ceux-là vient à percer le voile de l’illusion démocratique fondée, entre autres, sur la séparation des pouvoirs.

palais-grenoble-3
harmonie et rondeur…

Les réseaux maçonniques ainsi que clubs de service existent et font des ravages. René Forney en a la conviction…et les preuves. Ce qui l’amène très naturellement à se méfier de plus en plus des fonctionnaires appelés à intervenir sur son dossier, jusqu’au jour où excédé à l’extrême, il dit le fond de sa pensée à un juge lors d’une audience non sans avoir au préalable affiché sur les murs alentours des tracts résumant sa situation et celle de la justice. Il est condamné à de la prison ferme pour outrage à magistrat et incarcéré en novembre 2016. Pendant ce temps-là, impossible évidemment de préparer l’audience sur le fond de cette affaire qui aura lieu le 15 mars prochain… Notons que son avocat Me Dangléant a plaidé à 3 reprises, les  5, 14 et 20 décembre 2016, des irrégularités graves dans la procédure. Notamment que des juges ayant déjà décidé en JLD (juges des libertés et de la détention) ne pouvaient pas siéger sur le fond ! Qu’importe… Visiblement des considérations occultes plus importantes que les lois font foi.

Le procès en appel du 8 février 2017

rene-forney-6
René Forney

La cour présidée par le juge Teurey doit entendre René Forney afin de statuer sur sa demande de remise en liberté. L’audience se déroule dans un climat tout en contraste apparent: un justiciable revendicatif (on le serait à moins…) à la parole forte et assurée assénant les éléments à sa disposition  et résolu à ne jamais lâcher tant que justice ne sera pas rendue d’une part, un président à la voix juste audible d’une hautaine condescendance et dont la main gauche tremblante doit rendre la lecture des documents qu’elle tient difficile, de l’autre.

Flanqué de ses deux assesseurs, le président enchaîne les questions en tentant davantage de préciser les actes commis par le prévenu que de chercher à comprendre ce qui les a motivé. Le sentiment d’un profond manque d’empathie, voire même de moquerie à l’égard d’un homme qui donne sa vie pour faire valoir ses droits ainsi que ceux de beaucoup d’autres, émane de la personnalité apparemment très détachée et excessivement sûre d’elle de l’homme du centre.

rene-forney-2
M. Teurey et ses assesseurs

A la suite d’une énumération pharaonique de dysfonctionnements en tous genres déclamée par l’incarcéré, le juge Teurey se hasarde à émettre l’hypothèse que tant de combats sont peut-être trop difficiles à assumer pour un seul homme. Visiblement ce n’est pas le cas. Loin s’en faut.

Il lui pose alors des questions sur sa famille, ses frères et soeurs, son enfance à la Dass… Cela donne à penser qu’il cherche à expliquer par des biais suspects le flot torrentiel d’informations sur sa propre profession que lui jette à la figure René Forney. Et ça ne rate pas: « Je crois savoir que vous avez subi une expertise psychiatrique Monsieur Forney?  »

Oui. Et subir est le terme approprié, j’en sais quelque chose… Toujours est-il que la nouvelle stratégie face à quelqu’un qui ne renonce jamais semble doucement se mettre en place. Il s’agit coûte que coûte de défendre la probité des acteurs (c’est le mot juste…) de la justice et interdire jusqu’à l’idée-même que sa faillite totale puisse provenir d’autre cause que du déséquilibre psychique d’un seul homme. Il semble évident que même en cas d’honnêteté et de probité professionnelle, Monsieur Teurey aurait avantage a sortir de sa zone de confort et explorer plus avant les médias alternatifs afin de se rendre compte à quel point René Forney n’est pas seul. Si l’on va tout au fond des choses, les humains s’étant reconnus admettront le colossal ridicule de ce qui semble être une grotesque tentative de manipulation…

S’en vient le tour de l’avocate générale, inconnue au bataillon selon les déclarations du personnel de police présent dans la salle et interrogé après l’audience. Le greffe n’a pas souhaité donner son identité. Elle-même ne s’est à aucun moment présentée. Peut-être cela fait-il partie de coutumes dogmatiques appliquées à certains milieux, allez savoir ?

Elle offre avec lourdeur une répétition des faits reprochés à René Forney sans admettre un seul instant, elle, de se faire reprendre par l’homme présent dans le box. On ressent chez cette femme une raideur extrême et la profonde détermination à bien faire comprendre qu’il est impensable de mettre en cause le système auquel elle appartient. Elle évoque un trouble du discernement ainsi  que la pertinence d’une mise sous curatelle ou tutelle doublée d’une obligation de soin. C’est la symphonie pathétique…

Le juge Teurey pose la cerise sur le gâteau:  » Avez-vous des regrets Monsieur Forney ? »

« Oui. Celui de ne jamais avoir pu bénéficier d’un juge de la trempe d’Eric de Montgolfier ».

La messe est dite.

La décision de remise en liberté de René Forney sera rendue le 15 février prochain.

NB: puisque France 3, par exemple, filme accusés et policiers dans le box nous ne voyons pas d’objection à publier des photos de magistrats. Après tout personne n’a rien à cacher n’est-ce pas ?

rene-forney-8
Soutien (visible) à René Forney

Ûhxnûé

Enregistrer

Publicités

Une réflexion sur “Procès en appel de René Forney

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s