Draguignan : les sulfureux héritiers de tonton Gaston au tribunal

(ndlr: abus de faiblesse, abus de pouvoir, tromperie, mensonge, trahison, vol, drogue, privation de liberté,  trafic d’organe, pédophilie, assassinat, satanisme et sacrifices humains y compris d’enfants et de bébés, bienvenue dans le merveilleux monde de la franc-maçonnerie et des sociétés occultes…En voici une énième preuve « soft » mais néanmoins révélatrice. Un « fait divers » qui explique à lui tout seul pourquoi « le système est si pourri »…)

La plus âgée a 85 ans, la plus jeune 76. Originaires du Cantal, ces six nièces ont dû patienter pour qu’un tribunal examine les circonstances troubles dans lesquelles leur oncle Pierre Gaston, veuf sans enfant décédé à 93 ans le 11 mai 2006, a légué ses biens à son ex-médecin traitant, à la compagne du notaire et à une fondation d’obédience maçonnique. Le procès de cet héritage sulfureux s’ouvre cet après-midi à Draguignan dans le Var où le vieil homme a fini ses jours au Luc. L’ex-médecin de Pierre Gaston, son notaire retraité et sa concubine sont poursuivis pour abus de faiblesse devant le tribunal correctionnel.

glnf

Notons la panoplie extrêmement large d’avantages fiscaux qu’offre la fondation de cette « vénérable » loge…

Après la disparition de leur vieil oncle, les nièces découvrent avec stupeur qu’il a « exhérédé » sa famille dans un testament dicté devant un notaire de Vidauban (Var), Jean A., le 22 mars 2006. En un mot, tonton Gaston les a déshéritées. Il a légué sa belle maison du Luc à son médecin et voisin, le docteur Michel B., et a désigné comme exécuteur testamentaire la compagne du notaire. Plus étrange encore, le nonagénaire a cédé ses parts d’une société civile immobilière (les murs d’une brasserie parisienne) à la Fondation de la grande loge nationale française, présidée alors par un habitant du Luc. Incrédules, les six Auvergnates portent plainte en 2009. La ténacité de leur avocat, Me Francis Pudlowski, et du parquet de Draguignan va mettre en lumière les manœuvres douteuses pour capter l’héritage Gaston.

jean-pierre-servel

Le président actuel de la fondation de la GNLF, Jean-Pierre Servel (était-il en poste au moment des faits ça on l’ignore…alors que les noms des responsables devraient être diffusés publiquement au lieu d’être tenus secrets « pudiquement »…)

«Il n’avait pas les facultés mentales pour signer un testament»

D’abord, un ami de longue date du défunt conforte les soupçons. Selon lui, le docteur B. était « intéressé » par la maison de Pierre, qui par ailleurs n’a jamais été franc-maçon. Puis un expert médical conclut que, début 2006, Pierre Gaston présentait un « syndrome frontal » connu de son médecin. Sa conclusion : « Il n’avait pas les facultés mentales pour signer un testament. » Enfin, la concubine du notaire reconnaît avoir touché un legs de 60 000 €, alors que sa mission s’est limitée… au choix du cercueil. Une instruction est ouverte en 2010.

Pour sa défense, le docteur Michel B. assure que Pierre Gaston le considérait « comme son fils ». Et il soutient qu’il avait « toute sa tête » au moment de signer le testament. « Parfaitement lucide », renchérit le notaire Jean A. en se présentant comme un vieil ami du défunt. Eclairé par une seconde expertise, le juge estime au contraire que « Pierre Gaston présentait un affaiblissement de ses facultés psychiques qui le rendaient vulnérable ». Selon l’accusation, le médecin traitant ne pouvait l’ignorer, et le notaire aurait dû se déporter. « L’appartenance de Jean A. à la franc-maçonnerie est au cœur du débat car elle est à l’origine partielle de l’infraction commise », souligne le juge.

Me Pudlowski, qui réclame plus de 3 M€ de dommages et intérêts, a engagé une procédure civile pour faire annuler le testament.


Source: leparisien

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

Une réflexion sur “Draguignan : les sulfureux héritiers de tonton Gaston au tribunal

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s