« Si la Suisse n’est pas le paradis du crime organisé, elle en est l’aire de repos. »

ndlr: Un peu partout en Suisse les victimes du dysfonctionnement judiciaire (ou du fonctionnement de l’injustice comme vous voudrez…) se rassemblent et partagent leurs incroyables histoires. Qui a poussé la recherche de la réalité un poil plus loin connait l’origine de cette mascarade qui dépasse, c’est un euphémisme, les frontières du pays au drapeau carré.Et souvent encore de l’entendement…

Cela donne des échanges hallucinants que je me permettrai de relayer régulièrement car les prises de conscience passent parfois (même souvent, merci la douleur…) par le contact avec le fond avant d’émerger en pleine Lumière.

Il est positivement jouissif de voir les humains se réveiller et demander des comptes ❤

Il semble que la soeur d’Isis ait bien oeuvré. Après nous avoir montré le chemin que nous conchions, elle peut désormais se retirer. Avec ses sous-fifres s’entend…

L’Helvétie est de retour !

Game Over


 

Ce 23 février 2017, j’ai reçu un message très important provenant d’une victime judiciaire qui se bat depuis plus de 20 ans … en Suisse romande. Ce message citait un nom que je ne connaissais pas.

Une recherche sur Internet m’a permis de découvrir les activités très intéressantes de M. Nicolas Giannakopoulos à l’Université de Genève. Voilà le lien:

http://www.unige.ch/formcont/crimeorganise-site/programme…

Les présentations étant faites, voilà le message reçu le 23 février:

J’aimerais partager avec vous l’article ci-dessous de M. Giannakopoulos qui dit que : « le Temps est peut-être venu de se défendre ! »

http://lesobservateurs.ch/2013/02/07/crime-organise-le-te…

Nicolas Giannakopoulos, Président de l’Observatoire du crime organisé dit toute sa pensée sur les lacunes d’un système peu capable de faire face à la menace du crime organisé. Si la Suisse n’est pas le paradis du crime organisé, elle en est l’aire de repos. Un repos et une quiétude qui ne sont plus de mise devant l’ampleur que prend le phénomène. Nicolas Giannakopoulos, Président de l’Observatoire du crime organisé dit toute sa pensée sur les lacunes d’un système peu capable de faire face à la menace du crime organisé.

Ce message et les déclarations de M. Nicolas Giannakopoulos m’ont fait penser à l’interview de M. Yves Bertossa du dimanche 19 février 2017. Pour lui, la situation n’est pas si grave et la justice fait son travail. Voilà la vidéo:

https://www.rts.ch/play/tv/19h30/video/linterview-dyves-b…

M. Nicolas Giannakopoulos est le président de l’Observatoire du crime organisé dont voici le lien:  http://www.o-c-o.net/


Source: egalitedescitoyens

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s