Apprendre à vivre en couple au quotidien avec un surdoué

Ça fait plusieurs semaines que je me tâte à écrire cet article… Finalement je me dis que c’est un témoignage comme un autre, qui peut sûrement en intéresser plus d’une. Je viens donc te raconter mon quotidien : je vis avec un surdoué.

Je ne connais absolument pas cet univers ni toutes les procédures de diagnostic, la seule chose que je sais, c’est combien ça peut être déstabilisant de vivre avec un être d’une telle exception. Surtout quand cette personne est celle que tu vas épouser. Car oui, je suis amoureuse d’un surdoué.

apprendre à vivre au quotidien en couple avec un surdoué

Crédits photo (creative commons) : Magdalena Roeseler

Mon surdoué

C’est deux ou trois ans après le début de notre relation que mon amoureux m’a dit qu’il était diagnostiqué surdoué. Tout à coup, ça a été une grande révélation pour moi, car enfin je pouvais mettre un mot sur tous ses mystères !

  • La tête dans les nuages,
  • sa rationalité extrême,
  • sa zenitude affichée qui cache pleins de sentiments non exprimés,
  • son PERFECTIONNISME !!!
  • Et plein d’autres tics…

Mais mettre un mot dessus ne l’a pas rendu plus ou moins intéressant à mes yeux, ça m’a juste rassuré sur mon comportement face à lui. Depuis que je le sais, je rentre moins en conflit avec lui.

Être patiente

S’il y a une chose importante à retenir quand tu vis avec un surdoué, de surcroit un adulte, c’est que cette personne a été secouée durant une bonne partie de son enfance, par ses proches, par l’école, par ses camarades. C’est une personne qui a dû développer des stratégies pour s’intégrer dans la société, et qui encore aujourd’hui doit se mettre à jour sur certaines conventions pour ne pas se perdre et se faire rejeter.

Maintenant que cette personne s’est attachée à toi, tu te dois d’être patiente, réconfortante, compréhensive (c’est le plus difficile), et de l’aider à s’intégrer continuellement dans la vie sociale.
Ok, comprendre un surdoué n’est pas donné à tous, moi-même j’ai parfois du mal à la suivre, mais je m’accroche et je prends le temps.

Être tolérante

Tu te dois également de tolérer ses raisonnements, surtout lorsqu’il montre que tu as tort (je sais, mon égo en prend plein la face régulièrement, mais grâce à lui, aujourd’hui, je suis capable de me rendre compte de mes erreurs seule et de me rendre compte quand j’ai raison pour de vrai).

Au début de notre relation, j’avais tort quasiment en permanence. Mais j’ai tenu, car je l’aime, et qu’il m’aime. Parfois, je me demande si notre relation n’est pas le résultat de calcul rationnel de sa part, mais je sais que non, l’amour est aussi là.

En conclusion, même si vivre avec un surdoué c’est de la gymnastique cérébrale tous les jours (ça ne fait pas mal, je te le jure), c’est aussi beaucoup de plaisir au quotidien. Tous les jours, j’apprends quelque chose de nouveau. J’ai la chance d’avoir un chéri qui exploite au maximum ses capacités cérébrales et qui les met en application concrète à tout moment pour me faire participer à ses raisonnements.

Au final, il a su me séduire avec ses capacités exceptionnelles. Si toi aussi tu vis avec un être de cette exception, ouvre-toi encore plus à lui, accueille-le dans tes bras et accepte de faire des concessions sur certaines conventions sociales, car cet être a eu du mal à trouver sa place. Maintenant qu’il a trouvé sa place auprès de moi, je me dois de le garder, de le rassurer et de me « mettre à jour » en permanence auprès de lui.

Moi, j’ai décidé de l’épouser…

 Et toi ? Tu vis avec une personne qui a un fonctionnement cérébral très particulier ? C’est difficile au quotidien ? Tu as fini par d’habituer complètement et à ne plus y faire attention, ou ça te demande un effort constant ? Raconte !


Source: sous-notre-toit

Advertisements

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s