Le taux vibratoire du globe terrestre est en train de s’élever à grande vitesse. Quelles sont les conséquences sur l’être humain ?

Comme nous le savons, notre planète est composée d’un noyau dense, d’une croûte et d’un manteau plus ou moins solides    ainsi que d’un magma liquide situé entre le noyau et le manteau.  La vitesse de rotation du noyau diffère de celle de la croûte et du manteau.  Ce phénomène physique de double vitesse génère un mouvement du magma conducteur d’électricité et crée ce que nous appelons le champ magnétique terrestre, qui furent découvertes par le physicien allemand W. O. Schumann dans les années 1950.

Autrefois la fréquence de la résonance de Schumann était de 7,8 Hertz (Hz). Mais depuis 1980, celle-ci ne cesse de s’accroître.

S’est développé lentement au départ, s’accélère actuellement au point d’atteindre 13 Hz. Surtout depuis 2007 la planète connait une élévation de sa fréquence vibratoire que les physiciens nomment résonnance de Shumann, permettant à la Terre de passer lentement d’une dimension à l’autre ce qui est déstabilisant pour nous terriens.

Ce phénomène est dû, entre autres, à la baisse de la vitesse de rotation planétaire ce qui a pour effet un effondrement du champ magnétique puisque l’intensité de celui-ci est directement proportionnelle à la vitesse de rotation.

La fréquence de la résonance de Schumann pourrait être comparée aux battements d’un cœur humain. C’est lui qui donne le rythme à toutes les formes de vie existant sur cette Terre, y compris celui des êtres humains. Cette augmentation importante de fréquence (de 7.8 vibrations par seconde à 13 hertz) influe donc considérablement sur nos vies sans que nous n’en ayons conscience.

Chaque cellule, chaque particule de notre corps, possède sa propre fréquence harmonisée depuis des millénaires avec la fréquence terrestre. Cette brusque modification fréquentielle engendre un stress considérable sur tout notre être et notre survie dépendra de notre capacité à nous adapter rapidement à cette nouvelle réalité. Ce passage sera d’autant plus pénible que la personne résiste au changement en cours, et a un mode de vie déséquilibré. Si l’individu ne parvient pas à s’adapter, il périra.  La nature est ainsi  faite.  C’est pourquoi nous devons rechercher des moyens pour nous aider dans ce processus d’adaptation.

Nous ne parlons pas ici seulement de l’adaptation physique de nos cellules et organes mais aussi de l’adaptation de notre pensée et de notre émotivité ainsi que de notre spiritualité.  Et cela s’étend aux relations entre individus, à la société, ses politiques, ses économies, ses valeurs.

Il y a donc une décélération du mouvement de la Terre et une accélération de sa fréquence. Ces phénomènes produisent des changements de plus en plus rapides à tous les niveaux, physique, psychique et spirituel, ou en d’autres mots, une accélération du processus évolutif.

Nos cellules étant de minuscules piles électriques, elles peuvent être facilement influencées par un changement de fréquence de l’environnement. De plus, notre cerveau produit des ondes qui vibrent en harmonie avec la fréquence terrestre, notamment les ondes alpha (8 à 12 hertz). Chez les êtres humaines, les fréquences inférieures à 12 hertz correspondent aux états de détente, de somnolence, d’hypnose… alors que celles supérieures à 12 hertz – qui sont celles qui prédominent actuellement – correspondent aux états d’énervement, d’anxiété, de travail cérébral intense… ce qui se rencontre chez beaucoup de personnes aujourd’hui. Le changement de vibration terrestre va les perturber, ce qui aura des répercussions sur le fonctionnement des organes mais aussi des hormones, induisant divers troubles fonctionnels. Cela durera tant que les personnes ne se seront pas mises au diapason avec la nouvelle vibration ambiante.

Il est probable que l’abondance des champs électromagnétiques artificiels (téléphonie mobile, radio, télévision, radar, antennes relais, courant électrique, écrans, wifi, bluetooth, ligne haute tension, téléphone sans fil…) dans lesquels baignent de manière permanente les êtres humains, ne facilite pas cette harmonisation avec les fréquences de la Terre. Ils ont tendance à brouiller les réceptions vibratoires du corps, aggravant encore davantage les troubles ressentis.

Quelques symptômes sont très évocateurs de cette transformation :

  • Une fatigue qui se caractérise par des réveils souvent difficiles, nécessitant du temps pour retrouver ses esprits. La fatigue va rendre les activités de la journée éprouvant, demandant des efforts pour être accomplis. Elle se répercute sur la qualité du travail et s’accompagne d’un besoin de dormir plus longtemps.

  • Des troubles de la concentration, des troubles de la mémoire, des désorientations transitoires…

  • Des troubles du sommeil qui se caractérisent par des réveils fréquents durant la nuit, un besoin de dormir plus longtemps, des réveils matinaux fatigués.

  • Des vertiges et des pertes soudaines de l’équilibre, qui sont souvent passagers mais qui peuvent devenir plus fréquents et plus intenses. Ils peuvent apparaître dans toutes les positions : coucher, assis ou debout. Ils sont transitoires et ne durent généralement que quelques secondes. Ils sont dus aux changements vibratoires, mais aussi aux changements du magnétisme terrestre.

  • Une grande émotivité qui se traduit par des réactions intenses face aux événements, des pleurs faciles, des tristesses soudaines, mais aussi un stress, des angoisses sans raison et une irritabilité plus grande

  • Et de nombreux petits symptômes :

  • des sueurs nocturnes et des bouffées de chaleur,

  • des démangeaisons sur le corps et surtout aux yeux,

  • une sensation de soif plus importante,

  • des troubles de la vue : vue trouble, brouillée, accommodation difficile…

  • des sifflements d’oreilles,

  • une modification du goût,

  • des ongles et des cheveux poussant rapidement,

  • des acidités, des aigreurs et des troubles digestifs : lenteur, ballonnement, troubles du transit, nausée, etc.

  • des palpitations,

  • des douleurs et des courbatures notamment au niveau de la colonne vertébrale et du cou,

  • des contractures, des spasmes et des crampes.

Ces symptômes sont le signe que l’organisme réagit aux changements de fréquence et tente de s’y adapter.

Si les troubles persistent, cela peut favoriser l’apparition de maladies.

Les troubles et les diverses manifestations sont normalement passagers, même s’ils sont généralement rémanents. Mais chez certaines personnes, ils persistent. Au début ils ne perturberont que légèrement que le fonctionnement des organes, des hormones, du cerveau… Puis peu à peu avec le temps, ils peuvent induire de véritables maladies comme :

  • Un syndrome de fatigue chronique entraînant une diminution importante de la capacité à réaliser des activités habituelles. La vie devient efforts et souffrances.

  • Des allergies. Des expériences ont établi qu’il existe des fréquences électromagnétiques capables de déclencher une crise

allergique, alors qu’une autre fréquence supprime les symptômes. Cette expérience pourrait expliquer le nombre impressionnant de personnes allergiques qui s’accroît depuis quelques années dans nos pays. On estime qu’au train où vont les choses, il y aura une personne sur deux qui sera allergique en France dans une dizaine d’années… La présence d’allergies est un bon indicateur que l’organisme peine à s’adapter aux élévations vibratoires actuelles.

  • Le syndrome de l’intestin irritable(SII) mais aussi les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI – rectocolite hémorragique et maladie de Crohn) qui sont très répandues de nos jours. Elles provoquent une irritation de la muqueuse intestinale, une destruction de la flore et une hyperperméabilité intestinale (dysbiose) ce qui ouvre grandes les portes de l’organisme aux polluants (pesticides et autres), aux toxiques (métaux lourds) et aux germes. Ce phénomène est à l’origine des maladies auto-immunes (polyarthrite rhumatoïde, thyroïdite de Hashimoto, sclérodermie…), des candidoses et des infections chroniques.

  • Des problèmes de poids induisant essentiellement des surpoids importants, consécutivement au stress (grignotage), aux problèmes intestinaux et aux désordres hormonaux.

  • Des états d’angoisses, des phobies, des dépressions, des schizophrénies (psychoses), une agressivité… qui deviennent de plus en plus fréquents notamment chez les jeunes, avec des insomnies, des idées noires et suicidaires.

  • Des maladies neurologiques et neurodégénératives à cause de l’inflammation des neurones induite par les nouvelles vibrations plus élevées : maladies de Parkinson, maladie d’Alzheimer, sclérose en plaques, sclérose latérale amyotrophique… mais aussi des troubles comme la fibromyalgie, le syndrome des jambes sans repos.

  • Des cancers. Certains auteurs évoquent les disharmonies vibratoires qui peuvent induire également des mutations génétiques à l’origine de cancers.

  • L’électrosensibilité qui est aussi une maladie nouvelle comme de nombreuses autres sur cette liste. Les champs électromagnétiques artificiels en sont la cause, mais les changements vibratoires de la Terre peuvent aussi y contribuer.

  • Un autre élément troublant est l’augmentation importante des maladies chroniques chez les enfants : troubles de l’attention, hyperactivité, fibromyalgie, obésité, allergie, asthme, troubles du comportement, troubles de l’apprentissage, anorexie, cancer… le changement vibratoire de la terre est sans doute, une des principales causes à ce phénomène mondial.

Bien sûr tous les troubles et toutes les maladies indiquées précédemment, ne sont pas redevables que de la simple élévation du niveau vibratoire de la Terre. Cependant, un certain nombre d’entre eux sont d’apparition récente, ce qui semble les faire coïncider avec le début de l’élévation vibratoire. Quoiqu’il en soit, même s’ils ne sont pas les seuls responsables, les changements de fréquence contribuent fortement à l’apparition de ces maladies et pourraient expliquer le nombre grandissant des personnes en souffrant actuellement.

Qu’est-ce qui peut faciliter que cette transition ?

Notre façon, en tant qu’individu ou collectivité, de réagir à ce déséquilibre va déterminer la qualité de notre passage  dans cette nouvelle vibration.  Plus nous serons en harmonie avec les nouvelles énergies, plus nous pourrons facilement passer à travers ce chaos temporaire et nous adapter à cette fréquence plus élevée.

Notre capacité d’adaptation dépendra d’abord de notre ouverture d’esprit, de la prise de conscience que nous ne sommes pas, en tant qu’humains, des êtres supérieurs, dominateurs et indépendants mais que nous faisons partie d’un tout et que nous sommes tout simplement des maillons de la grande chaîne cosmique.

Dans cette démarche adaptative, nous pouvons aussi profiter des outils que la tradition spirituelle et la science moderne mettent à notre disposition :

Dans cette démarche adaptative, nous pouvons utiliser des techniques d’autoréalisation comme la méditation, le yoga, le tai-chi etc. ou bien profiter des outils que la science moderne met à notre disposition.

Le Correcteur d’Etat Fonctionnel constitue une technologie nouvelle favorisant l’induction d’une fréquence désirée, l’harmonisation de nos fréquences à celles du champ d’énergie terrestre, ainsi que la protection contre les pollutions vibratoires environnantes provenant  de nos maisons, voitures et lieux de travail super-électrisés, de la téléphonie mobile etc. Plus d’information sur ce dispositif est ici.

Ainsi, pour rester en bonne santé nous avons besoin de vivre dans un lieu sain et d’avoir une alimentation saine et équilibrée.


Source: alter-naturel

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s