Des recettes miracles pour décalcifier sa glande pinéale…

Tout d’abord, pour que ça marche il faut impérativement évitez les suppléments de calcium. Les suppléments artificiels de calcium sont la cause principale de calcification. Or, la nourriture industrielle contient généralement du calcium sous une forme ou une autre : phosphate de calcium, carbonate de calcium, ou phosphate de dicalcium. Donc ne mangez plus « tout fait », et mettez vous aux smoothies ! Vous allez voir pourquoi…

Décalcifier les cristaux de la glande pinéale

Avec des produits naturels

L’huile d’origan ou de margousier : Elle agit comme antibiotique naturel contre les coques de calcium dont s’entourent les nanobactéries dans la glande pinéale.

L’Activateur X (de la vitamine K1/K2) :

Les deux composants de cet activateur, les vitamines K1 et K2, se trouvent respectivement dans les légumes verts et dans certains types de produits animaux.

L’huile de raie bio Blue Ice : Une des plus puissantes substances naturelles que vous puissiez utiliser pour détoxifier votre glande pinéale.

Elle contient une substance très puissante nommée l’ »Activateur X », découverte par Weston Price.

Le MSM : Produit puissant pour une détoxifier tout le corps.

Le MSM est aussi bon pour les cheveux, la peau, les ongles, et les os. Renseignez-vous à l’achat pour le dosage.

Le cacao brut : Le cacao brut contient de nombreux antioxydants ce qui en fait un excellent purifiant.

Il est également bon pour stimuler la glande pinéale, le « troisième oeil » et l’intuition.

L’acide citrique : Le jus de citron pressé est excellent pour détoxifier votre glande pinéale.

Faites une cure à la saison des citrons: augmentez votre dose progressivement jusqu’à 7 citrons bio chaque jour, à jeun, pour une durée de 3 semaines.

Vous pouvez mélanger ce jus de citron avec de l’eau de source, c’est désaltérant et c’est moins mauvais pour les dents en raison d’une acidité moins forte.

L’ail : Une cure à base d’ail est excellente pour la décalcification, car l’ail permet de dissoudre le calcium et agit comme un antibiotique.

L’ail est donc bon pour le système immunitaire.

Lors de votre cure, augmentez votre dose progressivement jusqu’à une tête d’ail par jour!

Pour éviter la mauvaise haleine, pressez l’ail et mélangez-le à du vinaigre de cidre ou du jus de citron frais.

Le bore : Le bore est excellent pour détoxifier et nettoyer la glande pinéale.

Il est également efficace pour éliminer le fluor.

Le meilleur moyen de le consommer est sous forme de betteraves bio ou d’essayer la poudre de betterave associée à de l’eau de source ou d’autres liquides et aliments.

Vous pouvez essayer d’ajouter 1/4 de cuillère à café de borate de sodium (borax) à votre thé vert.

Une source bon marché de bore est le borax classique, qu’on peut acheter dans la plupart des supermarchés.

Il faut prendre le borax en très petites quantités, dans de l’eau pure, en ne mettant pas plus d’1/32ème à 1/4 de cuillère à café de borax par litre d’eau.

La manière sûre et efficace, c’est de consommer ce mélange en petite quantité tout au long de la journée.

Évitez tous les aliments qui contiennent des pesticides

Pour détoxifier la glande pinéale, le mieux est de faire une cure composée en grande partie de fruits et légumes crus, mais bien entendu, sans pesticides… Les viandes contiennent aussi des pesticides, souvent lorsque les animaux mangent des céréales ou de l’herbe ayant été traitées. Certaines personnes recommandent des régimes végétariens pour détoxifier le corps ou pour protéger la glande pinéale contre des substances potentiellement nocives. Pourtant certaines viandes sont malgré tout recommandée alors comment gérer des priorités ?

Si quelque chose est toxique et n’apparaît pas naturellement dans la nature, ne le mettez pas dans votre corps!

Si vous n’arrivez pas à prononcer le nom chimique d’un produit, c’est qu’il est probablement mauvais pour votre santé. Parmi ces produits chimiques on trouve:

Les édulcorants artificiels comme l’aspartame (il existe des édulcorants un peu plus naturels comme le xylitol)
Le sucre blanc raffiné (à remplacer par du sucre brun, du miel, de la mélasse, du sirop d’agave ou d’érable, du vin cuit…)
La phylénanine
Les « E-machins » (E621, etc. – comme ces produits sont référencés, il existe des listes indiquant le degré de toxicité de ces produits, renseignez-vous!)
Les déodorants et les produits contre les mauvaises odeurs, produits industriellement
Les bains de bouche dentaires (remplacer par de l’eau salée, c’est suffisant!)
Les produits de nettoyage chimiques

Le méconnu cannabis …

« Si l’homme savait se servir des plantes, écrit Ernest Bosc dans son « Traité théorique et pratique du haschisch », il n’aurait pas besoin d’avoir recours aux médecins, ni aux remèdes minéraux sauf dans des cas exceptionnels. »

La plante a des vertus spéciales, elle a une vie propre, que l’homme croit connaître et qu’il ne connaît pas. ( lire cet article : le cannabis)

Bizarrement le cannabis qui pousse naturellement est une substance interdite et pourtant il participe au bon fonctionnement de notre glande pinéale…! Pourquoi ?

Tout simplement parce que le CANNABIS entraîne une importante libération de sérotonine, et nous expliquerons un peu plus bas, pourquoi la sérotonine est un élément essentiel au bon fonctionnement de la pinéale.

Activer la production de mélatonine

La mélatonine : Bien qu’il n’existe pas de preuves vraiment concluantes, beaucoup de gens croient que la mélatonine contribue à éliminer le fluor en augmentant la décalcification de la glande pinéale, ce qui contribue à dégrader la calcification existante.

Pour produire la mélatonine, notre corps utilise un acide aminé essentiel, le tryptophane, puisé dans les protéines alimentaires que nous absorbons. Le tryptophane est ensuite transformé en sérotonine, laquelle va être elle-même convertie par la glande pinéale en mélatonine que le foie va ensuite métaboliser.

La mélatonine limite l’oxydation dans tous les compartiments cellulaires, elle augmente l’activité d’autres enzymes antioxydantes, elle a donc un effet ANTIVIEILLISSEMENT…

CONSEILS POUR MAINTENIR NATURELLEMENT UN BON NIVEAU DE MELATONINE

La mélatonine est surtout synthétisée la nuit et sa production est stimulée par l’absence de luminosité.

La nuit, exposez-vous le moins possible à un excès de lumière qui risquerait de baisser, voire supprimer la concentration de mélatonine. Essayez même d’éviter toute source lumineuse (évitez de dormir avec une veilleuse par exemple). La lumière perturbe la production de mélatonine .Si vous devez avoir une lumière dans le couloir ou la salle de bain, utilisez une lumière qui filtre le spectre bleu. (Ampoules jaunes)

La journée, exposez –vous à la lumière du soleil ; la production de mélatonine la nuit en sera favorisée

Mangez des aliments favorisant la production de la mélatonine : la mélatonine est synthétisée à partir de la sérotonine et celle-ci dérive du tryptophane, un acide aminé essentiel . Il faut donc privilégier les aliments contenant du tryptophane. Quels sont-ils ?

Le persil, les graines de courge, le fromage, la morue, le parmesan, le lait et le soja, la dinde, l’ananas, les oeufs, les dattes, la laitue, les bananes, les prunes, le riz, le maïs et les flocons d’avoine, les noix et noisettes, les tomates, les pommes de terre et le vin rouge sont riches en tryptophanes…

Il faut donc consommer régulièrement ces aliments , de façon à obtenir un taux de sérotonine optimal .

A titre d’exemple, la consommation de noix multiplie par trois les taux sanguins de mélatonine chez les rats.

Les miracles de l’Ortie

L’ortie oubliée délaissée est une véritable richesse du monde sauvage. Sa particularité est de faciliter la décristallisation de la glande pituitaire et pinéale

Sa feuille est particulièrement riche en calcium, en fer, en bore, en béta-carotène ou pro-vitamine A, en α-tocophérol (vitamine E), ainsi qu’envitamine C. Dans 100 grammes de feuilles d’ortie fraîche, on a la totalité des Apports Journaliers Recommandés de calcium et de fer, ainsi que 6 fois les A.J.R. de pro-vitamine A et 4 fois ceux de vitamine C. Raison pour laquelle l’ortie est à consommer plutôt le matin ou à midi que le soir

La feuille d’ortie contient aussi en forte quantité 18 acides aminés différents (sur 20 existants), dont les 8 acides aminés essentiels(isoleucine, leucine, lysine, méthionine, phénylalanine, thréonine, tryptophane et valine) nécessaires au développement de l’organisme. A titre de comparaison, les céréales sont toutes déficientes en lysine (certaines également en tryptophane), tandis que les légumineuses sont déficientes en méthionine. La feuille d’ortie, elle, contient les 8 acides aminés essentiels en proportions harmonieuses, ce qui en fait un aliment complet.

La feuille d’ortie contient encore, entre autres, de la chlorophylle en quantité importante, de la Silice, des flavonoïdes (quercitine), de la sécrétine (hormone stimulant l’activité du pancréas). Certains sont des composants rares, comme la choline acétyl-transférase, enzyme synthétisant l’acétylcholine, la grande ortie étant la seule plante connue à posséder cette enzyme. Si l’on n’en était pas encore convaincu, c’est bien la preuve que l’ortie n’est pas une plante comme les autres.

Taux de vitamine C :
Ortie : 330 mg/100g
Persil : 170 mg/100g
Kiwi : 80 mg/100g

Provitamine A
Ortie : 7 000 UI/100g
Carotte : 6 000
Epinard : 6 288
Pissenlit : 5 980

ortieComposition de la feuille d’Urtica dioïca fraîche
Synthèse de différentes analyses
(les chiffres précédés de ± correspondent à une seule analyse)
Élément Dosage moyen
Valeur énergétique ± 76,4 Kcal / 100 g
Eau 76,9 à 80 g /100 g
Fibres 2 à 5,3 g / 100 g
Cendres 4 à 5,6 g / 100 g
Calories 57 à 82 Kcal / 100 g
Protides 4,6 à 8 g / 100 g
Lipides 0,7 à 1,6 g / 100 g
Glucides 7,1 à 12,7 g / 100 g
Calcium 60 mg à 3,24 g / 100 g
Phosphore 10 à 673 mg / 100 g
Fer 7,8 à 13,4 mg / 100 g
Sodium 1 à 16 mg / 100 g
Potassium 400 mg à 2,044 g / 100 g
Magnésium 7 à 399 mg / 100 g
Manganèse 3 à 3,31 mg / 100 g
Zinc 0,9 à 1,87 mg / 100 g
Cuivre 0,52 à 1,59 mg / 100 g
Bore ± 3,05 mg / 100 g
Sélénium ± 2,7 μg / 100 g
(1μg = 1/1000 ème de mg)
Pro-Vitamine A ou Caroténoïdes 0 à 6 mg / 100 g
Vitamine B1 ou Thiamine 15 μg à 0,15 mg / 100 g
Vitamine B2 ou Riboflavine 0,12 à 0,23 mg / 100 g
Vitamine B3 ou vit. PP ou Niacine 0,1 à 1,45 mg / 100g
Vitamine B6 ou Pyridoxine ± 68 μg / 100 g
Vitamine B9 ou Acide folique ± 212 mg / 100 g
Vitamine C 18,8 à 350 mg / 100 g
Vitamine E ou α-Tocophérol ± 14,4 mg / 100 g

Des smoothies pour activer la glande pinéale

smoothiesDe puissants élixirs alcalinisant !

Des smoothies : Menthe fraîche

1 avocat mûr 4 tasses de jeunes feuilles d’épinards biologiques 1 tasse d’eau filtrée Le jus d’un citron vert ou normal 1 concombre en morceaux 3 tiges de persil frais 5 tiges de feuilles de menthe fraîche 1 morceau de gingembre frais 2 gros glaçons 1 cuillère à café d’huile Udo

Des smoothies : Avocat Citron Vert

1 tasse d’eau pure 1 avocat mûr 2 citrons verts entiers pelés 4 tasses de jeunes épinards 1 concombre 1 morceau de pulpe de noix de coco crue De la glace pilée

Des smoothies : Le kale killer

6 morceaux de concombre 3 feuilles moyennes de chou kale 5 tiges de feuilles de menthe fraîche 3 tiges de persil frais 1 morceau de gingembre frais 1 avocat 1 tasse d’eau de noix de coco Le jus d’un citron vert frais 1-2 cuillères à soupe de graines de chanvre 2-3 gouttes de stévia

Des smoothies : La machine verte

2 tasses d’eau de noix de coco 2 tasses de jeunes épinards 2 tasses de fraises congelées 1/2 banane congelée 2 cuillères à soupe de spiruline

L’eau et la glande pinéale

La raison pour laquelle nous sommes incapables de réaliser cet incroyable exploit dans notre cerveau est à cause de la quantité de fluor que l’on absorbe quotidiennement.

La glande pinéale absorbe la majeure partie du fluorure de sodium qui pénètre dans le corps.

Cela calcifie la glande qui devient incapable d’équilibrer nos processus hormonaux dans le corps.

L’eau potable contient beaucoup de fluorure et divers composants. Même les filtres à eau que vous achetez ne peuvent pas filtrer le fluorure.

Une façon de lutter contre cela est l’osmose inverse ou la distillation de l’eau, la distillation de l’eau étant l’option la moins chère.

Qu’est ce que la glande pinéale

La glande pinéale ou épiphyse est une petite glande endocrine de l’épithalamus du cerveau des vertébrés.

À partir de la sérotonine, elle sécrète la mélatonine et joue donc, par l’intermédiaire de cette hormone, un rôle central dans la régulation des rythmes biologiques (veille/sommeil et saisonniers)«

Dans l’espèce humaine, l’épiphyse a la forme d’une pomme de pin (d’où son nom) ou d’un petit cône (d’environ 8 mm) situé en position médiane en arrière du troisième ventricule, entre les deux thalamus, au-dessus des colliculi supérieurs derrière la stria medullaris.

On parle ainsi de cette glande comme du «troisième œil» de ces animaux.

Chez les mammifères, dont l’homme, l’épiphyse a perdu cette fonction photoréceptrice et seules les cellules de la rétine contribuent à la perception de la luminosité ambiante

Cette information est traitée par le noyau suprachiasmatique de l’hypothalamus qui orchestre la régulation circadienne.

Au sein de ce qu’on appelle le système photoneuroendocrine, la glande pinéale ne joue donc qu’un rôle de transduction qui convertit le rythme imposé par le noyau suprachiasmatique en message hormonal endocrinien, via la sécrétion de l’hormone mélatonine.

L’épiphyse étant localisée en dehors de la barrière hémato-encéphalique, la mélatonine va donc se distribuer dans l’ensemble du corps.

La production de mélatonine a lieu principalement pendant la nuit (y compris chez les espèces nocturnes).

La synthèse de la mélatonine se fait en quatre étapes enzymatiques dans l’épiphyse à partir de l’acide aminé essentiel tryptophane, en passant par une étape de synthèse de la sérotonine.

Dans l’espèce humaine, la glande pinéale croît en volume jusqu’à l’âge d’un à deux ans puis se stabilise mais sa masse augmente à partir de la puberté.

En effet, il se produit souvent une calcification de cette glande chez l’adulte qui est associée à la baisse de production de mélatonine.

Sexe et mélatonine

Il semblerait que l’épiphyse joue donc aussi un rôle dans la régulation du développement sexuel par le fait que la mélatonine aurait un effet antigonadotrope qui inhibe l’apparition des caractères sexuels secondaires.

La baisse de production de mélatonine à la puberté correspondrait donc à une levée de cette inhibition.

Cela expliquerait le fait qu’ un dysfonctionnement de l’épiphyse peut se manifester par une puberté précoce (développement accéléré des organes sexuels et du squelette).

Note de Miléna : Imaginez l’impact du traumatisme lors d’abus sexuel sur un enfant … Voila pourquoi la pédophilie se répand comme un cancer

Enfin, l’épiphyse participe aussi à la régulation des rythmes infradiens liés aux saisons (hibernation, œstrus) (source : wikipedia.org)

Elle sécrète la mélatonine (dérivé de la sérotonine sécrétée elle par les tissus nerveux), et joue par son intermédiaire un rôle central dans la régulation du rythme biologique.

Chez les oiseaux, la glande pinéale est située juste sous la surface du crâne d’où elle capte l’intensité lumineuse extérieure et permet ainsi d’ajuster le rythme circadien de l’animal.

La glande pinéale fut la dernière des glandes endocrines dont la fonction fut identifiée.

Cela explique sans doute les spéculations tant physiologiques que métaphysiques qui ont entouré son rôle supposé central dans la pensée du fait de sa position dans l’encéphale.

Siège de l’âme

La plus célèbre de ces théories est sans doute celle du philosophe français René Descartes qui désigna la glande pinéale comme le » siège » de l’âme.

Pour justifier cette hypothèse, Descartes se basait sur le fait que la glande pinéale aurait été l’unique organe de la tête à n’être pas conjugué, c’est-à-dire ne se présentant pas sous une forme de paire d’organes symétriques situés de part et d’autre du plan sagittal.

Par ailleurs outre sa position centrale, la glande pinéale se trouve juste au dessus de l’aqueduc de Sylvius dont Descartes pensait qu’il guidait les esprits animaux qui faisaient naître les sensations dans l’âme en frappant la glande pinéale.

Aujourd’hui, les études histologiques ont montré que la glande pinéale est bien un organe conjugué mais les deux hémisphères qui la constituent sont presque fusionnés.

Dans la mythologie védique du Yoga, la glande pinéale est associée, tantôt au chakra Ajna ou 3ème oeil, tantôt au Sahasrara ou chakra de la couronne, situé au sommet du crâne.

Dans la plupart des interprétations du Discordianisme la glande pinéale est supposée servir d’organe de communication avec la déesse Eris, et est tenue pour sécréter du DMT (diméthyltryptamine), une substance psychotrope hallucinogène qui jouerait un rôle dans les rêves.

La glande pinéale est parfois aussi appelée « le troisième œil atrophié

Quand la force de vie individuelle entre dans le corps du fœtus vers 7 semaines, c’est le moment où nous devenons véritablement humains, elle passe à travers la glande pinéale et Dimethyltryptaminedéclenche la première crue primordiale de DMT (N-diméthyltryptamine).Plus tard, à la naissance, la glande pinéale libère plus de DMT.

Le DMT est un médiateur des expériences pivots de la méditation profonde, des états de conscience chamaniques, des psychoses, de l’émergence spirituelle et des expériences de mort imminente.La glande pinéale est profondément enfouie dans le cerveau, ce qui semble donné à entendre son importance cachée.

Il a été découvert que cette glande pourrait voir au-delà de l’espace-temps dans les jours avant sa fonction comme un œil physique, elle a été considérée comme un mystère lié à la superstition et au mysticisme.

La glande pinéale est activée par la lumière, et elle contrôle les différents biorythmes du corps.

Elle travaille en harmonie avec l’hypothalamus qui dirige la soif du corps, la faim, les désirs sexuels et l’horloge biologique qui détermine notre processus de vieillissement.

Quand elle se réveille, on ressent une pression à la base du cerveau. Bien que la fonction physiologique de la glande pinéale ait été inconnue jusqu’à une époque récente, les traditions mystiques et ésotériques des antiques écoles ont reconnu depuis longtemps ce domaine dans le milieu du cerveau à être le lien entre les mondes physique et spirituel.

Voir les articles sur le DMT : Rick Strassman – DMT La molécule de l’esprit

Si le DMT porte le nom de « Molécule de l’Esprit, la SEROTONINE est appelée la « Molécule de la Foi »… La spiritualité augmente donc le taux de sérotonine… Vous avez dit magique ?
Pas tant que ça, car les anciens connaissaient très bien le sujet. Pour la sérotonine, le cerveau produit naturellement un certain nombre d’agonistes, principalement le DMT (que l’on retrouve entre autres dans divers acacias) et la bufoténine (que l’on retrouve dans le yopo, ou anadenanthera, et dans certains crapauds exotiques). Ces deux substances sont très proche de la sérotonine, et sont très fortement hallucinogènes. Elles ont un rôle important dans la production des rêves.

C’est la glande pinéale, qui produit DMT et bufoténine, nos hallucinogènes « naturels…

A ce sujet lire : Sérotonine et DMT, les molécules à développer pour faire des Miracles !

Pour en savoir plus sur la consomation du cannabis par les anciens, lire : L’histoire occulte du cannabis dans l’Ancien et le nouveau Testament

Des pouvoirs psychiques

Considéré comme la source la plus puissante et la plus élevée de l’énergie éthérée à la disposition de l’homme, la glande pinéale a toujours été importante dans le déclenchement des pouvoirs surnaturels.

Le développement des talents psychiques a été étroitement associé à cet organe de vision supérieure. Pour activer le «troisième œil» il s’agit d’élever la fréquence et de se déplacer dans une conscience plus élevée.

Tout est expérience de conscience et celle-ci est perçue à travers l’œil de temps ou le troisième œil.

La méditation, la visualisation du yoga, et toutes les formes de voyage «hors du corps», ouvre le Troisième Œil et vous permettent de «voir» au-delà du physique.

Plus vous le pratiquerez, et plus vous l’aurez rapidement et plus fréquemment.

Vos capacités mentales augmenteront ainsi que les messages reçus en rêve.Vous pouvez d’abord commencer avec vos yeux fermés, mais au fur et à mesure que vous pratiquez, vous serez en mesure d’ouvrir votre troisième œil en concentrant votre attention et de recevoir des messages avec vos yeux physiques ouverts.

La fréquence vibratoire planétaire s’accélère de façon exponentielle, permettant aux âmes de scruter d’autres domaines beaucoup plus facilement que par le passé.

L’Epithalamine pour réactiver la glande pinéale

Vous avez tous entendu parler d’EPITALON …!

A la demande de nombreux thérapeutes et particuliers, l’EPITHALAMINE se vend dorénavant en marketing de réseau (MLM, afin que vous puissiez être commissionnés sur les parrainages via le site SanJouvence… Une opportunité à saisir pour se procurer un produit miracle dont le coût est à la hauteur de nos espérances …



Dossier réalisé à partir de plusieurs sources.

Texte principal provenant d’un article du site : http://terrevivante.jimdo.com


Trouvé sur: http://www.elishean.fr/des-recettes-miracles-pour-decalcifier-sa-glande-pineale/

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s