La NASA découvre des signes de vie extraterrestre sur une lune de Saturne

De l’hydrogène, qui est une partie intégrante de la vie terrestre, a été détecté sur Encelade, un des satellites de Saturne.

(ndlr: il semble que la vie extraterrestre soit « légèrement » plus évoluée qu’une molécule et existe ailleurs que sur un seul satellite…voir par exemple l’article sur l’Alien Project et la découverte au Pérou d’artefacts biologiques étonnants 😉 . Mais chaque chose en son temps et à son rythme.

Pour compléter cet article et le soumettre à votre discernement, le magazine Science a publié il y a presque exactement 3 ans, en avril 2014, des découvertes du même ordre au sujet du même satellite. De nombreux sites les ont relayées: « De l’eau découverte sur un satellite de Saturne » ou encore « Encelade, lune de Saturne, abrite bien de l’eau liquide« . )

La NASA annonce la découverte de molécules d’hydrogène sur Encelade, un des satellites de Saturne, ce qui pourrait indiquer la présence d’une vie extraterrestre dans le Système solaire.

La surface martienne
© REUTERS/ NASA/JPL-Caltech/Univ. of Arizona
Ainsi, Encelade abrite des composés chimiques qui seraient un signe important de présence de la vie, ce qui signifie que des êtres vivants pourraient se trouver sous son dôme glacial.La découverte surprenante a été rendue possible grâce à la mission Cassini qui a survolé une vaste étendue d’eau, à la surface d’Encelade. Après ce vol, des échantillons d’eau ont été collectés pour ensuite être envoyés sur Terre et être étudiés.

Selon les informations diffusées par les spécialistes de la NASA, une forme d’énergie chimique qui pourrait générer la vie semble exister sur ce satellite. Les éruptions sur Europe, un satellite du Jupiter, serait une preuve supplémentaire, indiquent les chercheurs.

« C’est la situation la plus proche jamais détectée, afin d’identifier un lieu doté de certains éléments nécessaires pour un environnement habitable. Ces résultats démontrent la nature interconnectée des missions scientifiques de la NASA qui nous rapprochent de la réponse de savoir si nous sommes réellement seuls ou pas », indique le responsable du Département des missions de la NASA à Washington Thomas Zurbuchen.

 

L’étude réalisée a révélé l’évidence de la présence de molécules d’hydrogènes dans les échantillons de vapeurs et dans les particules en provenance du satellite de Saturne. Les scientifiques estiment que ces molécules pourraient provenir de réactions hydrothérmales entre la roche chaude et l’eau au-dessous de la croûte de glace du satellite.

Sur Terre, ce processus fournit de l’énergie aux écosystèmes retrouvés près des sources hydrothérmales.


Source: https://fr.sputniknews.com/sci_tech/201704131030890340-nasa-decouvre-signes-vie-extraterrestre/

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s