Lettre de Ghis aux françaisEs au lendemain de leurs élections présidentielles

Chères cousines et chers cousins de France,

ghis-300x247
GhisAu Québec, nous avons suivi avec un grand intérêt les élections qui se sont déroulées chez vous dimanche dernier. La majorité a opté pour le statu quo, à savoir le contrôle de la politique par la finance. Et ceci malgré l’effort considérable d’une minorité pour que le pays sorte de cette emprise.
Nous sommes sensibles aux sentiments qui vous animent aujourd’hui, d’autant plus que notre avenir et le vôtre sont intimement unis par des liens de famille de longue date. Mais, bien au-delà de ces derniers, se trouve l’humanité tout entière qui attend la libération de son esclavage millénaire.
Que pouvons-nous conclure ou apprendre de cette expérience ? Se pourrait-il que la solution ne soit pas politique ? Se pourrait-il que nous devions TOUT remettre en question depuis la souveraineté des pays jusqu’au territoire même qu’on appelle pays ? Se pourrait-il que le mot démocratie soit un leurre et le mot citoyen, un esclavage déguisé ? Se pourrait-il que seul l’individu détienne l’autorité suprême ? Se pourrait-il que la fin de la souffrance humaine soit possible et que la paix sur terre soit réaliste ?
Une chose est certaine. Nous faisons fausse route et nous nous trouvons dans un cul-de-sac évolutif. Nous ne pouvons plus conserver nos systèmes obsolètes et poursuivre nos façons périmées de procéder. Pour vivre ensemble et nous gérer dans l’harmonie, la transformation radicale (et non seulement une amélioration) de la nature humaine est indispensable. C’est à l’individu qu’il incombe de retrouver sa véritable identité d’être suprême tout-puissant, et d’agir en conséquence. Cette transformation de conscience débute avec la décision du transfert de pouvoir de l’extérieur vers l’intérieur, de l’intelligence vers la conscience, de l’ego vers l’âme.
Malgré le désespoir que puisse susciter l’état de la vie humaine sur terre en ce moment, élèvons-nous et regardons-la avec des yeux évolutifs. Nous y verrons la fin de l’humanité et le début d’une espèce nouvelle. Réjouissons-nous. Cessons d’attendre un sauveur. Retroussons nos manches et, avec courage, assumons notre souveraineté individuelle.
Noblesse oblige !
Avec ma profonde affection,
Ghis


(ndlr:  voir ce qu’est l’OPPT : Article   /   Vidéo )

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s