Radio télévision suisse et propagande de guerre

(ndlr: Il n’est pas étonnant que le pays mère de toutes les prostituées s’affuble d’un media d’état au service des humanimaux. Je ne voudrais pas être à la place de François Garçon lorsque, face à sa conscience, il devra assumer le titre de son livre « La Suisse, pays le plus heureux du monde » ! Je suiss(e) (ego) …je su(i)sse (une pu…).  Bref tout pour plaire 😉 )

Le journaliste Roger Auque, décédé en septembre 2014, a livré dans ses mémoires posthumes des confessions sur sa vie. Dans les dernières semaines de sa vie, en 2014, il a rédigé «Au service secret de la République», ses mémoires riches en révélations sur la vie incroyable de celui qui fut journaliste, ambassadeur de France et aussi… espion pour le compte des services secrets israéliens et français. Otage du Hezbollah à Beyrouth, Roger est alors correspondant de guerre quand il est libéré, en 1987. Très vite, le Mossad le contacte. Puis la DGSE. Grand connaisseur du Moyen-Orient, le chasseur de scoops continue à publier des articles -notamment à Paris Match- tout en aidant les services secrets à libérer des otages. Même la CIA le convie: « A cette époque, les États-unis cherchaient des renseignements sur l’Iran et l’Irak… (déjà). Je me suis rendu à New York (…), mais également au Pentagone pour rencontrer des agents américains. »

L’ex-otage au Liban raconte beaucoup de choses dans cet ouvrage.

Parallèlement, ce gaulliste convaincu devient Franc-Maçon, ce qui l’aide à entrer en politique. Puis en diplomatie. Sous Sarkozy, il devient ambassadeur en Erythrée. Les ors de la république comme un ultime baroud d’honneur pour ce fils de courtier d’assurances qui a grandi près de Dunkerque.

Roger Auque évoque dans le livre une part méconnue de sa vie : sa fille, Marion Maréchal-Le Pen. En novembre 2013, la mère de la jeune députée FN avait confié à une journaliste préparant un livre, que le père de sa fille était Roger Auque. Elle ne savait pas à cette époque que Roger  Auque était un agent de la CIA. Il ne faut jamais faire de confidences aux journalistes. Déjà un écrivain qui était venu écrire un livre sur Jean-Marie Le Pen lui avait pris sa femme et celle-ci a été incitée à lui porter du tort dans des articles et vidéos.

Marion-Marchechal-Le-Pen-Roger-Auque

Roger Auque évoque un «instant bouleversant» au moment de retrouver sa fille. «J’étais très ému, très intimidé», écrit Roger Auque. «Depuis, nous n’avons cessé de nous voir», ajoute-t-il. De sa relation avec sa fille, aujourd’hui députée, il dit qu’il s’est «davantage vécu comme un parrain que comme un père». «Marion ne m’appelle pas « papa », mais Roger», précise-t-il.

——————————————–

Quand le respect de la vérité est sans cesse bafoué

L’engrenage : Agent du Mossad et de la CIA – présenté comme « journaliste indépendant » par les médias traditionnels – Roger Auque a travaillé comme correspondant pour la télévision publique suisse romande (RTS) en Irak, au Liban, en Syrie, jusqu’en 2007. Il convient de s’en souvenir et de souligner que ce n’est ni le premier ni le dernier agent à avoir collaboré avec cette télévision.

Roger Auque interviewé par Darius Rochebin sur les « terroristes arabes » à Bagdad en 2003…

D’une guerre à l’autre [Israël, Yougoslavie, première guerre du Golfe, Afghanistan, Irak, Libye, Syrie] le même scénario s’est répété : les rédactions de la RTS s’appuient sur des experts ou journalistes au service de la propagande des puissances en guerre. Elles calquent leur présentation des faits sur les versions officielles. Ce qui montre, s’il en était encore besoin, leur degré de collusion avec de prétendus « grands reporters », dont le rôle est de servir de couverture aux agresseurs. Plus grave, leur mépris pour les peuples agressés victimes de ces guerre atroces.

la-propagande-en-couleurs
Ligne rédactionnelle de la RTS…

La RTS a-t-elle pris soin de rectifier les informations qui se sont révélées inexactes ? Bien sûr que non…

Roger Auque, le « grand reporter », que s’arrachaient jadis les « grands médias », était, dès les années 80, un agent double travaillant pour le compte de la CIA et des services secrets israéliens et français.

Auque a avoué peu avant sa mort avoir été recruté dès 1989 par le Mossad.

Les journaux et chaînes télévisées qui, pendant des années ont déroulé le tapis à cet agent, prétendront bien sûr qu’ils l’ignoraient.

Pourtant, toute personne avertie pouvait comprendre que Roger Auque, du Liban, à l’Irak et à la Syrie, était payé pour mentir ; que ses reportages étaient « bidons ». Sa couverture de la guerre de G.W Bush en Irak, respirait le mensonge. Il sautait aux yeux qu’il distillait la propagande de guerre d’Etats, qui comme les Etats-Unis et Israël, sont continuellement engagés dans la déstabilisation du Moyen-Orient.

Les résistants sont les terroristes. L’envahisseur est toujours dans son bon droit

Chaque passage de Roger Auque au téléjournal de la Télévision suisse romande (RTS) nous laissait dans un état de révolte. Ses commentaires faisaient systématiquement apparaître la victime – le résistant libanais luttant contre l’occupant israélien, le résistant irakien luttant contre l’envahisseur occidental -comme étant le criminel, « le terroriste ». Rien n’a changé !

(ndlr: Cette vidéo montre le vrai visage du confetti géographique au drapeau carré. Vous allez être surpris, on est loin des vaches et du chocolat ! )

Tout le monde sait aujourd’hui que Roger Auque était un agent double au services des puissances en guerre contre les pays qu’Israël avait en ligne de mire. Mais le mal est fait. Le Proche et le Moyen-Orient sont à feu et à sang.

(ndlr: lire l’article: suisse-babylone-la-grande-mere-des-prostituees )

Et la vraie question reste posée : quand les rédactions des médias traditionnels cesseront-elles de s’appuyer sur des faux reporters et des propagandistes étatiques, payés pour abreuver le public de fausses nouvelles sur les conflits et les guerres en cours ?


Source:  Silvia Cattori le 10 février 2015

Enregistrer

Publicités

2 réflexions sur “Radio télévision suisse et propagande de guerre

    1. Merci Ray Monde,

      A la fois pour votre commentaire et pour m’avoir fait découvrir le site. Il est excellent !

      Avec votre autorisation j’ajouterai ce lien dans l’article.

      Au plaisir de poursuivre les échanges 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s