Divertissement pestilentiel…

(ndlr: La suite de l’article symbolise à quel point le zoo hiérarchique mondial se fiche pas mal de la légitimité de ses spécimen. En sourire est certainement une des postures les plus habiles pour accueillir notre dualité. En gardant dans un coin de la tête que cette dernière est bel et bien incarnée et que la mettre en lumière semble également être un bon moyen de s’en débarrasser définitivement.)


L’ex-Président de la République s’est illustré au cours de son quinquennat par de nombreuses maladresses et erreurs de communication. Heureusement pour la postérité, les objectifs n’étaient jamais loin pour capter ces «moments de grâce».

Perturbé face à Merkel ?

Le 15 mai 2012, quelques jours après son investiture, le chef de l’Etat rencontrait officiellement la chancelière allemande pour la première fois. A ses côtés, François Hollande n’avait pas l’air de savoir où aller sur le tapis rouge. Angela Merkel a dû le remettre elle-même dans le droit chemin…

Une poignée de main ? Yes we can !

Le 18 mai 2012, c’est avec Barack Obama que François Hollande commettra une bourde, en s’éclipsant avant que ne soit prise la photo de la poignée de main présidentielle. Le président américain devra lui faire signe de revenir, avant de poser avec lui tout sourire devant les photographes.

Impolitesse envers Poutine

Le 15 mai 2014, François Hollande rencontre Vladimir Poutine au Sommet du G20, à Brisbane, en Australie. Mais au lieu de serrer la main du président russe devant les caméras, le chef de l’Etat français s’assied aussitôt dans son fauteuil. Un impair que Vladimir Poutine ne manque pas de lui faire remarquer.

Le «flop» de l’Ile de Sein

Le 25 août 2014, François Hollande est en déplacement sur l’Ile de Sein dans le Finistère, dans le cadre des commémorations de la Libération. Sur place, le chef de l’Etat tient un discours sous une pluie battante… sans parapluie. L’averse n’est pas «l’intempérie que nous redoutons le plus», déclare-t-il lors de son allocution, trempé jusqu’à l’os et  lunettes embuées.

Cet épisode pluvieux n’a pas été le seul du président de la République, que les Britanniques ont d’ailleurs surnommé «Rain Man»…

La chute d’Haïti

Le 13 mai 2015, le président de la République se rend à Haïti dans le cadre d’une tournée caribéenne. Au moment de monter sur l’estrade pour y tenir un discours, François Hollande rate une marche et chute dans l’escalier. Plus de peur que de mal…

Le vote raté

Le 6 décembre 2015, François Hollande se rend dans son fief corrézien de Tulle, pour voter lors du premier tour des élections régionales. Manque de chance, le président rate la fente de l’urne, devant les objectifs des journalistes.

On se réjouit des prochains épisodes 😉

 


Source: RT France

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s