Un lanceur d’alerte pédopsychiatre tire la sonnette d’alarme concernant l’éducation sexuelle à l’école

LES DANGERS DE « L’EDUCATION A LA SEXUALITE » POUR LES ENFANTS ET LES ADOLESCENTS

 

Alerte du Dr Berger, pédopsychiatre, ex-professeur
associé de psychopathologie de l’enfant à l’Université Lyon 2

Nous, professionnels de la psychologie et de la psychiatrie, du psychotraumatisme et de l’enfance, dénonçons les risques de « l’éducation sexuelle » et des « droits sexuels » mettant en danger les enfants, sous couvert d’idéaux de « prévention » et « d’égalité ».
De fait, les plans gouvernementaux français sur « l’éducation à la sexualité », prenant source dans des textes internationaux portés par l’OMS, le planning familial et l’ONU, dont nous critiquons la dangerosité pour les enfants, sont en cours d’application dès la maternelle en France.

Ce site internet a été développé pour alerter, informer, donner un lieu d’expression et d’échange aux professionnels et être facteur de ressources documentaires.
Nous revendiquons, au regard des risques inhérents à de tels programmes, que soit entendu et pris en compte l’avis des professionnels spécialisés dans la psychologie, tout particulièrement de l’enfant et du psychotraumatisme.

Une pétition intitulée « Stop à la dangereuse imposture des « droits sexuels » et de « l’éducation sexuelle » a été créée.

.
.
.
(ndlr: Concernant la théorie du genre, la vidéo ci-dessous répondra en 7min 43sec à cette ineptie idéologique dénuée de tout fondement scientifique.)
.
Publicités

2 réflexions sur “Un lanceur d’alerte pédopsychiatre tire la sonnette d’alarme concernant l’éducation sexuelle à l’école

  1. Nous sommes dans une civilisation où l’on ne répond pas à un besoin mais où l’on crée ce besoin. C’est le B.A. BA du marketing, quelque soit le lieu de l’enseignement.
    Ensuite, nous sommes dans une civilisation de Yin interdit, Yang obligatoire. Yin est du domaine de l’intérieur, de l’intime… Cette civilisation nous interdit toute forme d’intimité en particulier avec les réseaux sociaux où l’on est incité à exposer sa vie en publique (voir le « mur ») et l’art d’isoler les individus les uns des autres.
    Il est effectivement évident que la volonté réelle de tout ça reste la LÉGALISATION de la PÉDOPHILIE. Or, l’émergence de l’information sur les réseaux pédophiles mondiaux est en permanence masquée par les mêmes. Ne pas perdre de vue que Libération annonce le 25 mai 2017 ; 12000 enquêtes en cours, soit quatre nouvelles enquêtes toutes les trois heures…
    Jusqu’où doit-on aller pour retrouver la raison ?

    J'aime

    1. Merci pour ce commentaire malheureusement pertinent Remi.

      Toutefois il semble effectivement que le dark web ou la notoriété protège de moins en moins les prédateurs. Les chiffres sont encourageants, notamment en Amérique du Nord mais pas uniquement, même s’ils ne font pas la une des médias de masse.
      Les déséquilibres psychiques profonds engendrés par la violence sexuelle semblent s’intégrer dans le système de contrôle dans le sens où pour que ce dernier puisse perdurer, il doit engendrer perpétuellement des êtres capables de le mettre en oeuvre.
      Cela a parfaitement fonctionné jusqu’à maintenant…

      J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s