La ministre de la Santé critique vertement les parents hostiles à la vaccination obligatoire

La ministre de la Santé Agnès Buzyn a appelé samedi à avoir « confiance dans les vaccins », critiquant vertement les parents hostiles à ce type de médication pour leurs enfants, en pleine controverse sur la vaccination obligatoire.

(ndlr: Appel ou hypnose ? Nul besoin de donner mon avis à vous qui suivez ce site. Madame Agnès tente de faire vibrer les basses vibrations/émotions que sont la peur et la culpabilité tout en jouant sur les croyances conditionnées.

La question est simplement de savoir si Madame Agnès est une parfaite ignorante, un ego dégénéré, servile et orgueilleux  ou une complice de crime contre l’humanité. Voire les trois…

Quatre articles pour étayer ces propos:

La disparition des maladies infectieuses n’est pas due aux vaccins

Vaccination obligatoire: Macron est en train de nous filouter (2 articles en 1)

Vaccins: article pour ceux qui ne comprennent rien à l’affaire

Vaccin hépatite B: la Cour européenne de justice reconnait le lien avec la sclérose en plaques

Pour les esprits avertis:

Intensification de la guerre vibratoire sur vos enfants par l’obligation vaccinale portée à 11 valences au lieu de 3 dès 2018

Madame Agnès….   (Thomas Samson / AFP)

« Les vaccins, ça marche, ça fonctionne, ça a sauvé des centaines de millions de vie », a martelé la ministre aux rencontres économiques d’Aix-en-Provence, regrettant le fait que « la défiance envers les vaccins » soit en France « à ce point ancrée dans la population ».

« Il y a des gens qui ne vaccinent plus leurs enfants. En fait, ils comptent sur la protection des autres, sur le fait qu’il n’y a plus d’épidémie, pour protéger leurs enfants », a critiqué la ministre, ajoutant que notre société avait « la mémoire extrêmement courte ».

« Le problème c’est qu’à force de ne plus vacciner les enfants, on a des épidémies de rougeole, on a des méningites, on a des gosses qui meurent chaque année de maladies évitables. C’est insupportable », a-t-elle ajouté.

vaccin1

« Je prends mes responsabilités », a expliqué samedi Agnès Buzyn. « L’Etat n’a pas peur: il faut vacciner les enfants » et avoir « confiance dans les vaccins », a-t-elle insisté, ajoutant que « les potentiels effets secondaires » étaient « très, très rares ».

La ministre a précisé ces derniers jours envisager, dans son projet de loi, une clause d’exemption pour les parents farouchement opposés à la vaccination, tout en disant « réfléchir » à des « sanctions », même si ce n’est selon elle pas « la meilleure façon d’avancer ».

Voir ce petit monde archaïque s’accrocher à ses illusions en usant de manipulations toutes plus pathétiques les unes que les autres afin de tenter de maintenir un système voué inéluctablement à une pure et simple disparition, évolution oblige, est un spectacle distrayant. Notons que des spectateurs aiment encore payer leur place… Nous sommes nos choix et vivons avec 😉

Lire aussi: Vaccination obligatoire:  sous le choc !


Source: tempsreel.nouvelobs.com

Publicités

Une réflexion sur “La ministre de la Santé critique vertement les parents hostiles à la vaccination obligatoire

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s