Accéder à la liberté émotionnelle

Les émotions sont le fantôme du passé. La où notre attention va, notre énergie va. Accéder à la liberté émotionnelle, c’est être heureux et créateur de son futur.

Vous n’êtes pas vos émotions, ni vos pensées : elles appartiennent au passé. En apprenant à ne plus donner votre attention à ces énergies, vous devenez de plus en plus libre, dans le présent, et créateur de votre vie.

Accéder à la liberté émotionnelle

Nous sommes addicts aux émotions du passé

Nous avons souvent l’habitude de vivre notre vie d’une manière inconsciente. Il est dit que 95% de nos comportements sont des assemblages de processus ou programmes inconscients, provenant de notre expérience passée. L’inconscient, c’est simplement ce que nous avons construit à partir du passé et dont nous n’avons plus conscience.

Disons que par le passé nous avons vécu une certaine émotion. Nous avons alors ouvert les yeux et pris en compte la source de cette émotion, et déduit que s’en était la cause. Nous avons tiré des conclusions de ce « souvenir », des pensées, qui sont désormais des croyances.
Nous sommes alors conditionnés à vivre une certaine émotion dans certaines situations et à penser certaines pensées.

Durant notre vie, nous passons notre temps à revisiter et réaffirmer ces émotions et pensées du passé. Tout simplement car la situation qui les a causé n’est pas vraiment résolue en nous, et qu’une certaine énergie est bloquée dans le temps, à l’intérieur de nous.
Alors, lorsque nous vivons une certaine situation dans le présent, nous la percevons à travers nos croyances et nos émotions du passé. Nous réaffirmons donc sans cesse nos émotions.
Les émotions négatives deviennent de vraies addictions : nous les réaffirmons sans cesse alors qu’elle nous font du mal. Nous les justifions, leur trouvons des raisons, et même les défendons.

Par exemple :

  • Nous prenons l’habitude de juger les autres, pour affirmer notre manque de valeur personnel, d’estime ou d’intelligence.
  • Nous utilisons notre boss pour affirmer notre colère
  • Nous utilisons notre travail pour affirmer notre anxiété
  • Notre conjoint nous sert à affirmer la frustration ou l’impuissance
  • Nos parents nous amènent à réaffirmer notre culpabilité ou notre besoin de reconnaissance
  • La nourriture nous permet de camoufler notre insécurité

Grand nombre de comportements, relations et addictions sont en fait liées à des addictions émotionnelles. C’est à dire que derrière le besoin physique se trouve un besoin émotionnel. Celui de réaffirmer, vivre et ressentir ces émotions auxquels nous sommes attachés et même enchaînés.

Si nous prenions du recul, et considérions réellement la conséquence positive du fait de s’énerver, d’être en conflit, de juger, de prévoir, nous nous apercevrions qu’il n’y en a aucun. Il n’y a aucun bénéfice au fait d’être dans nos émotions.

Les émotions sont le fantôme du passé, et nous y sommes addicts sans même nous en rendre compte. En fait, nous croyons être nos émotions, nous croyons que nos émotions définissent notre identité, notre personnalité. Alors, nous les couvons, les protégeons, les honorons.
La réalité est que nous ne sommes pas nos émotions, ni nos pensées. Nous sommes la conscience qui observe, qui vit, qui expérimente, qui ressent et qui a conscience. Les émotions sont le reliquat des expériences passées, et n’ont aucun autre but que de nous y attacher. Se libérer du passé c’est se tourner vers le futur, c’est se tourner vers soi, c’est devenir créateur de sa vie.

Êtes-vous prêt à le reconnaître?

Car si oui, vous pourriez vous en libérer, et profiter en échange d’une vie heureuse et libre !

Prendre conscience de l’émotion

Une émotion, c’est un signal du corps qui prévient que notre état d’alignement n’est pas optimal. Quand nous avons une émotion, c’est littéralement notre corps qui nous dit que quelque chose ne va pas. L’émotion est représentative de notre état d’être. Si je ressens une émotion, c’est que je suis déconnecté de mon alignement intérieur.

La plupart des gens occultent leurs émotions, simplement car ils ne comprennent pas leur nature. Être connecté à ses émotions est totalement fondamental lorsqu’il s’agit d’évoluer. En effet, les émotions sont notre guidance intérieur, notre GPS interne, notre compas. Sans elles, nous voguons au gré de la vie sans direction claire.
S’il y a une chose que vous devriez écouter, ce sont vos émotions. Elles portent l’information de ce que vous occultez ou ce sur quoi vous êtes désaligné. Aucune autre source d’information ne pourrait être plus fiable.
Et oui! Vos émotions sont vos émotions, elles sont votre guidance objective de votre monde subjectif. Chacun a un monde subjectif qui lui est propre. Le plus grand maître, professeur ou enseignant n’aurait pas une meilleure réponse que nos émotions.

En fait, les émotions nous indiquent lorsque nous sommes déconnectés de l’instant présent.

Voyez plutôt :
Exemple 1 : Je suis à une fête, entouré de gens qui s’amusent. Deux options :

  • Je me sens triste car je ne me sens pas intégré, j’ai l’impression de ne pas appartenir au groupe dans lequel je suis. Je me sens exclu et inexistant, et cela me rend triste, en colère. Je passé à côté de l’instant présent.
    Énergétiquement, intérieurement, je suis connecté à une part de moi qui est dans le passé, je m’identifie à elle, et je revisite le présent à travers elle. Je ne vois pas la situation telle qu’elle est, mais je la vois à travers tel que j’étais dans le passé. Je réaffirme mes blessures, mes manques et mes émotions. Je porte mes émotions, je les sens à l’intérieur de moi, dans mon ventre, mon cœur, ma gorge. Je subis mes émotions car je crois qu’elles sont plus fortes que moi. Je me laisse submerger.
  • Je suis dans l’instant présent et je m’amuse.

Exemple 2 : Je me lève le matin. Deux options :

  • Au réveil, je suis comme remis à zéro. Deux secondes après m’être éveillé, les yeux ouverts, je ressens un poids sur le cœur. Je pense à ce que je n’ai pu faire hier et qui m’attend. Je pense à tout ce que je dois faire aujourd’hui. Je ressens de la frustration. Je suis en colère de me sentir mal. Je me sens alors encore plus mal, et tourne en boucle sur des pensées qui amplifient ce sentiment. Je trouve un responsable (mon conjoint, mon boss, mon voisin, ma mère), et me sens victime. J’ajoute alors un peu de culpabilité. Puis, je suis triste car je dois me forcer à me lever et aller vivre cette journée que je prévois vide de sens et de positif. Je me sens alors déprimé. Je pense alors d’autres pensées déprimantes. Je me sens alors encore plus déprimé.
    J’affirme et réaffirme toutes ces émotions que j’ai l’habitude de vivre chaque matin. Je me sens alors moi-même, oh oui que c’est bon !!! Ca y est, je suis dans mes émotions négatives, en terrain connu, comme je me sens en sécurité…
  • Je suis tourné vers le futur, vers ce que je peux réaliser aujourd’hui, vers les émotions positives qui m’attendent et vers mes sensations agréables de la journée. Je me connecte à tout ce qui m’attend de bon, je me branche à cette énergie qui me donne envie de me lever.

En fait, là où notre attention va, notre énergie va.
Si nous pensons au passé, consciemment ou inconsciemment, nous y sommes connecté et notre énergie s’en va. Si nous laissons les émotions du passé s’imicer dans notre vie présente, et si nous leur accordons notre présence, alors nous les amplifions et nous nous emprisonnons dans le passé. Nous sommes dans un présent passé. Notre énergie n’est plus dans le présent, elle est désormais dans le passé. Comment pouvons-nous alors être présent à la vie si nous sommes dans le passé ? Comment pouvons-nous vivre des émotions positives et construire une vie optimiste, en succombant à nos émotions négatives ?

J’ai passé beaucoup de temps de ma vie à être déconnecté de l’instant présent, emprisonné du passé et du futur, et d’avoir l’impression de passé à côté des bons moment. Je ne comprenais pas pourquoi le fait de ne pas être là me rendait triste. C’est simplement que mon énergie n’était pas là, dans le présent, mais était partie dans le passé ou le futur.

Connecter et libérer l’émotion

Le meilleur moyen de ne plus être dans nos émotion est de libérer nos émotions. Si des situation passé sont réactivées lorsque nous vivons nos expériences présentes, c’est qu’une certaine énergie y est emprisonnée. Cette énergie est rappelée car elle demande à être libérée.

En libérant une énergie de notre être qui est bloqué dans le passé, nous la rendons utilisable dans le présent, nous devenons plus incarné dans l’ici et maintenant, et cette énergie, nous en disposons pour créer notre réalité.

Comment libérer une émotion ?

  1. Reconnaître l’émotion
    Pour libérer une émotion, il faut d’abord en prendre conscience. Prendre conscience, c’est identifier, pointer, reconnaître une certaine énergie qui s’exprime en nous, à travers nous. Il n’est pas toujours important de savoir d’où vient cette énergie et ce qu’elle exprime du passé. Il est surtout important de connecter cette énergie, de la sentir.Par exemple, reconnaître que vous ressentez de la colère, haine, peur, frustration, jalousie… reconnaître et  sentir qu’une partie de vous est absente dans le présent et se trouve dans le passé.
    Si vous ressentez une émotion, c’est forcément que vous êtes dans le passé. Ecoutez votre être intérieur et faites cet effort de sentir et reconnaître cela.
  2. Libérer cette énergie
    Libérer une énergie émotionnelle emprisonnée dans le passé se fait tout seul du moment que vous la connectez. Si vous êtes à l’écoute intérieurement et connectez vraiment votre émotion, une partie de votre conscience « inconsciente » dans le passé devient de nouveau consciente. Si vous vous mettez dans un état d’écoute, d’amour et de présence avec elle, vous permettrez alors à cette énergie de se libérer.
    Voyez cela comme une énergie bloquée dans le temps. Votre conscience peut voyager dans le temps et donner un coup de pouce pour que cette énergie se libère. Vous avez juste à en avoir l’intention. Les yeux fermé en méditation est une bonne manière de faire.
  3. Affirmer la volonté de sortir de l’émotion
    On peut rester indéfiniment dans une émotion négative. On peut lui trouver des causes, la justifier, l’expliquer. On peut se sentir victime et trouver une bonne raison qui nous déresponsabilise. On peut se lamenter indéfiniment et être une loque qui subit ses émotions. Cependant, ce n’est pas comme cela que l’on crée une vie heureuse. Les faits sont là : l’émotion vous appartient.
    Cela veut dire que vous êtes le seul à pouvoir en sortir. Cela demande de la volonté, de la passion, et d’affirmer intérieurement son pouvoir personnel.
    Un moment donné, il faut savoir dire « STOP ». Il faut savoir ordonner à son corps de changer : « CHANGE! ». Il faut apprendre à créer et sentir ce feu et cette passion qui donne l’impulsion du changement intérieur. Vous pouvez le faire, car tout le monde peut le faire. Et lorsque vous le ferez, vous serez réellement libre émotionnellement.

Développer la présence

Le meilleur moyen de ne plus être dans le passé, c’est d’être dans le présent.

Ainsi, la méditation est la pratique indispensable à développer pour affiner notre capacité à être présent, puissant et créateur de notre vie. En effet, méditer c’est être à l’écoute. Si chaque fois que nous remarquons que notre attention (et donc notre énergie) est tourné vers le passé ou le futur nous ramenons notre attention dans le présent, cette énergie qui était bloquée et disséminée dans le passé et le présent revient dans le présent. Nous pouvons alors concentrer notre énergie dans le présent.

Imaginez que c’est votre énergie qui définit votre être, votre vie, vos création… Ne serait-il pas intéressant de ramener son énergie dans le présent pour être plus entier ?

Plutôt que de penser au passé, de réactiver des émotions du passé, si vous êtes simplement conscient et présent, alors votre énergie est là, ici et maintenant. Vous pouvez vous en servir pour créer, jouir de la vie, et honorer les moments de bonheur.

La méditation est une pratique merveilleuse pour apprendre à se concentrer sur l’instant présent.

Elle a un impact positif durable et profond :

  • Après avoir médité, on se retrouve entier dans le présent. Notre énergie est concentrée dans l’ici et maintenant. On ne ressent donc plus d’émotion lié au passé ou au futur.
  • Elle crée une habitude inconsciente et profonde dans la personnalité : être dans le présent. Chaque fois que l’on médite, on fait comprendre au corps que l’instant présent est l’endroit d’intérêt. En répétant cette pratique encore et encore, elle se développe comme une capacité, et devient naturelle. La conséquence est que l’on devient de plus en plus présent à la vie, et connecté dans l’instant. On est moins connecté au passé, et on peut créer notre futur.

Pratiquer la méditation est le meilleur moyen de changer sa vie. Si je devais donner un conseil à quelqu’un qui voudrait changer sa vie, ce serait de méditer régulièrement.

meditation


Lire aussi :

5 techniques efficaces de méditation pour s’éveiller

Méditation: comment débuter ?


Source: www.sciencedesoi.com

 

Publicités

Une réflexion sur “Accéder à la liberté émotionnelle

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s