A chaque Un son rythme…

Un jour un ami m’a dit que l’éveil spirituel est accessible à quiconque en fait la demande mais que tout retour en arrière serait impossible.

Par le simple fait qu’un retour en arrière ne susciterait aucune envie.

Voir le vivant et son organisation d’un point de vue neuf, avec des yeux d’enfant, équivaut à une seconde naissance . Une re-naissance.

Cette re-naissance passe par la co-naissance, c’est-à-dire l’ouverture de l’esprit à tous les points de vue. Seul chemin menant à une vue d’ensemble.

Aussi enthousiasmant que soit ce processus infini, aussi dense que soit le flux de réponses à d’innombrables questions, l’accès à la connaissance débouche paradoxalement à la reconnaissance de notre ignorance.

Ce paradoxe s’explique par la multidimensionalité. Nous ne sommes pas uniquement un corps constitué d’eau, d’os, d’organes et de chair. Notre corps physique représente 1/7ème de ce que nous sommes réellement.

corps-humain

Le corps physique est le seul corps que nous puissions toucher car il est constitué d’un agglomérat dense de particules. 6 autres corps constitués d’agglomérats de moins en mois denses complètent notre être: les corps énergétiques ou subtils.

En Occident ( = qui oxyde…), la connaissance de notre nature humaine n’est pas très répandue parmi le grand public. Il n’a conscience dans une large majorité que de son corps physique et de l’appareil cognitif qui va avec, l’ego.

La connaissance de la masse est illimitée mais pour l’heure encore fortement bridée. Il suffit de lâcher quelques réalités « pas vues à la télé » donc non-validées par la docta de « l’élite » sur les réseaux sociaux ou dans la vraie vie pour s’apercevoir de l’enfermement matriciel dans lequel se trouvent la majorité des êtres humains.

Pris dans le flot de la vie, très peu prennent le temps de remettre en cause le système de croyance dans lequel ils baignent depuis leur naissance, de se poser sans incitation les questions existentielles (un « accident de la vie » est souvent salutaire pour débuter une telle réflexion…) qui les amèneraient sans aucun doute à reconnaître l’essentiel. Car lorsqu’on se pose les bonnes questions, les bonnes réponses sont immanquablement disponibles à l’époque à laquelle nous vivons.

  • Comment et qui crée l’argent ?
  • D’où provient l’injustice et les inégalités ?
  • Comment pourrions-nous soutenir une croissance économique infinie avec des ressources finies ?
  • Qui est Dieu ?
  • Sommes-nous seuls dans l’Univers ?
  • Qui sont les illuminati ? Les sociétés secrètes entre autres maçonniques ?
  • Qu’est-ce qui provoque le dérèglement climatique ?
  • Quelles sont les causes des maladies ? Pourquoi certains sont épargnés et d’autres pas ?
  • Qu’est-ce que la science quantique ?
  • Pourquoi l’Histoire ne se répète jamais mais bégaye tout le temps ?
  • D’où vient une telle disparité entre les gens alors que l’essentiel est commun à tous ?
  • Qu’est-ce que la spiritualité et pourquoi existe-t-elle ?
  • Quel rôle jouent nos pensées, ont-elles une incidence sur notre vie ?
  • Pourquoi nos « élites » ne résolvent-elles jamais les préoccupations du plus grand nombre ?
  • Quelle alimentation est-elle la mieux adaptée pour demeurer en bonne santé ?
  • Comment est-il possible que des vestiges archéologiques datant de plusieurs milliers d’années ne puissent-ils pas être reproduits même avec la technologie actuelle (masse et perfection des découpes des blocs minéraux) ?
  • D’où viennent les inventions géniales et révolutionnaires ? Intelligence, chance, hasard, les trois ?
  • Il y a des lois immuables régissant par exemple le monde végétal. Y a-t-il des arbres « élus » qui dictent leurs lois aux champignons ou aux fleurs dans un modèle hiérarchique ? Bien sûr que non. Les lois existent déjà et sont conformes aux cycles naturels. Pourquoi les êtres humains seraient-ils la seule espèce à avoir besoin de lois artificielles ?
  • Y a-t-il une vie après la mort ?
  • etc…

Je pourrais répondre à toutes ces questions mais cela ne servirait à rien. La demande doit venir de l’intérieur ainsi que la réponse, seul moyen de s’approprier véritablement une information.

Si chaque Un faisait ce travail de recherche on arriverait tous aux mêmes conclusions car si la vérité est une question de point de vue découlant de l’expérience unique de chaque Un, la réalité quant à elle est la même pour tous.

La planète Terre, Gaïa, ainsi que les êtres vivants qui la peuplent, vit selon des lois qui sont strictement identiques pour tous.

Reconnaître ces lois et voir qu’elles n’ont absolument rien en commun avec celles créées par l’Homme est un travail personnel difficile nécessitant bien du courage car de nombreuses croyances parfois profondément ancrées devront disparaître. L’ego est le gardien de la fixité du système de croyance et rejette systématiquement toute information pouvant le faire sortir de sa zone de confort. Peu importe que cette information soit conforme ou pas à la réalité, si celle-là remet en cause la vérité de l’ego elle ne passera pas.

La locution à la mode du « développement personnel » ne représente rien d’autre que de permettre à des informations jugées primairement « impossible » d’exister (si elles existent il y a forcément une raison) puis de prendre le temps nécessaire pour fouiller la question (internet fournit toutes les ressources, à chaque Un de trier le bon grain de l’ivraie grâce à son discernement) afin de se forger son intime conviction.

Les personnes ayant entrepris ce processus remarquent que bouger une seule pièce du puzzle ( = paradigme = ensemble des informations considérées par l’ego comme « vraies ») provoque un effet domino pour finalement toutes les faire changer de place.

Une fois ce processus bien engagé, il n’est pas galvaudé de prétendre voir le monde d’un autre point de vue. On peut même dire qu’il s’agit d’une authentique re-naissance passant par la fameuse et merveilleuse phase d' »illumination », se produisant lorsque suffisamment de fausses vérités ont été définitivement éliminées au profit de réalités conformes aux lois du vivant.

Raison pour laquelle beaucoup évoquent une « re-connexion » (aux lois universelles, régissant la Vie).

Ce travail personnel peut prendre du temps ou s’accomplir très rapidement, en fonction du rythme de chaque Un. La période actuelle, depuis 2012 et allant jusqu’à 2025 environ, est pour des raisons longues à expliquer très propice à la reconnexion. Il n’y aura pas d’autre opportunité aussi puissante d’évoluer avant 26’000 ans… Cela fonctionne par cycle.

Personnellement je me suis posé des millions de questions existentielles depuis tout petit (sans jamais pouvoir y répondre) et disons que ma personnalité a toujours été « rebelle » à toutes ces choses que le système sociétal impose sans avoir mon consentement. Mes parents, l’école, les amis, les médias bref toutes les sources d’information auxquelles je me branchais ne me convainquaient jamais du bien-fondé de notre organisation sociétale mais ne disposant d’aucune autre alternative, je suis « tombé dans l’âge de raison ».

Il est impossible d’utiliser des connaissances que nous ne possédons pas, en cela le système est très astucieusement ficelé…

Puis un jour, peut-être à force de questionnement intérieur, de volonté d’être sincère avec moi-même (j’ignore pourquoi cela s’est produit…), sans jamais une seule seconde m’être intéressé à la spiritualité, j’ai vécu l’ouverture (je n’aime pas le terme « illumination » car il donne à penser que le travail personnel aurait abouti, or il ne finit jamais, personne ne peut prétendre tout connaître…). Cela s’est fait de manière abrupte et sauvage, en moins de 6 mois toutes mes croyances enracinées depuis toujours y ont passé. Il y a eu des conséquences dans ma vie. Abruptes et douloureuses pour certaines d’entre elles. Il n’était plus possible de garder le même schéma de vie avec ce nouvel état de conscience.

Avec un peu de temps on s’y adapte fort bien, devenons de redoutables « chasseur d’ego » et pour rien au monde il serait envisageable de revenir en arrière.

Tel fut mon rythme d’éveil. A chaque Un le sien…

Tout changement est forcément notre AMi et nous conduit là où nous avons des choses à apprendre. Même si ce changement intervient par l’occurrence d’un évènement jugé négatif, ce n’est jamais un hasard et il semble pertinent de considérer en quoi il sera bénéfique. Y résister et se morfondre dans les regrets du passé est non seulement illusoire (le passé est par définition…passé !) mais involutif ( = le contraire d’évolutif).

Favoriser la résistance au changement ou sa fluidité est un choix qui peut mener au bonheur 🙂 ❤

A chaque Un son rythme…

Bon cheminement à toutes et à tous.


Ûhxnûé

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s