Actes de « Fraternité maçonniques »

Comment la Franc-Maçonnerie corrompt le Pouvoir politique au plus haut niveau et censure l’information!

Le Conseiller National Yannick BUTTET compromis!y-buttet

Les tactiques de la Secte Franc-Maçonne pour recruter ses membres révèlent qu’ils utilisent les biens publics pour corrompre leurs candidats qui occupent des postes clé dans le service public et qui dès lors seront pris au piège des faveurs qu’ils ont reçues, probablement par naïveté dans un premier temps.
Le Conseiller National PDC valaisan Yannick BUTTET est un exemple sur la manière dont la Secte opère:
1.Yannick BUTTET (croyant, pratiquant fervent ?)
Conseiller National et Président de la Commune de Collombey-Muraz, était un fervent défenseur de l’Affaire CONUS et des dérives constatées, après son élection fédérale sous la bannière PDC.
Charismatique, souvent appelé devant les caméras, c’est probablement ce qui a alerté la Secte maçonnique
qui a vu la nécessité de rallier l’élu fédéral à sa cause… C’est aujourd’hui un Satanique!
2. Durant l’été qui a suivi son élection il a été invité par la Loterie Romande avec son épouse, à passer un
week-end au Montreux Palace…
Rappelons que le but officiel de cette Société de Loterie, stipule que le bénéfice net sera redistribué à des institutions d’utilité publique, sociale, culturelle et de recherche sportive, profitant aux cantons romands…
Doit-on dès lors considérer que corrompre un Conseiller National en lui offrant un week-end au Montreux palace fait partie du financement d’une «institution d’utilité publique» ?
3. De plus, quel Citoyen suisse est invité par le Département fédéral de l’Armée à survoler le sol helvétique
dans un avion supersonique aux frais du Contribuable? Ce dont a bénéficié gracieusement le Conseiller National Yannick BUTTET…
4. Par la suite et a près ces premiers «cadeaux» de bienvenue dans la Secte, Yannick BUTTET s’est vu appelé
à devenir membre du ROTARY Club.
5. Etcomme si ça ne suffisait pas, les «cadeaux continuent… Alors que la famille de Yannick BUTTET
avait opté pour une croisière COSTA sur la Méditerranée, connaissant son but de vacances, et la
croisière ayant été réservée en classe touriste (premiers prix pour classe moyenne) son beau-frère y a vu une occasion de vacances en famille et a proposé de les accompagner. Cette proposition a été tout de suite rejetée par le Conseiller National PDC BUTTET et on le comprend mieux ensuite.
Arrivés à bord du navire COSTA, la famille BUTTET, qui rappelons-le avait réservé sa croisière en «classe touriste» bon marché, s’est immédiatement vue offrir une première classe supérieure dans le dernier étage réservé tout spécialement aux membres de «Clubs» de services… accordant tous les privilèges à bord et lors d’escales… On comprend maintenant mieux pourquoi Yannick BUTTET avait refusé la compagnie de son beau-frère qui n’aurait pas pu bénéficier des mêmes passe-droits réservés à des membres de la Secte
Franc-Maçonne…
Il savait donc à la réservation, qu’il allait bénéficier d’avantages particuliers sectaires et a voulu préserver ses avantages!
Dès le moment où Yannick BUTTET a été admis au ROTARY Club et que la Secte lui a démontré par des cadeaux bien «sonnants et trébuchants» qu’il devait lui être soumis, le Conseiller National a tenté à chaque fois que Daniel CONUS pouvait le voir, de l’éviter et n’est plus du tout intéressé à ses procédures qu’il qualifiait précédemment de dérives judiciaires extrêmement graves.